La FAQ sur la gravure de CD
Matériels

Dernière modification : 21/05/2008
Version: 2.70

Sommaire

[5] Matériel
[5-1] Quel graveur acheter?
[5-1-1] Yamaha
[5-1-2] Sony
[5-1-3] Smart & Friendly
[5-1-4] Philips
[5-1-5] Hewlett-Packard (HP)
[5-1-6] Plasmon
[5-1-7] Kodak
[5-1-8] JVC
[5-1-9] Pinnacle
[5-1-10] Ricoh
[5-1-11] Pioneer
[5-1-12] Olympus
[5-1-13] Optima
[5-1-14] Mitsumi
[5-1-15] DynaTek Automation Systems
[5-1-16] Microboards of America
[5-1-17] Micro Design International
[5-1-18] MicroNet Technology
[5-1-19] Procom Technology
[5-1-20] Grundig
[5-1-21] Plextor
[5-1-22] Panasonic (Matsushita)
[5-1-23] Teac
[5-1-24] Wearnes
[5-1-25] Turtle Beach
[5-1-26] Creative Labs
[5-1-27] Taiyo Yuden
[5-1-28] Memorex
[5-1-29] Hi-Val
[5-1-30] Dysan
[5-1-31] Traxdata
[5-1-32] Benq (ex Acer)
[5-1-33] Waitec
[5-1-34] BTC
[5-1-35] Caravelle (Sanyo)
[5-1-36] Micro Solutions
[5-1-37] Pacific Digital
[5-1-38] Iomega
[5-1-39] Goldstar (LG)
[5-1-40] AOpen
[5-1-41] Toshiba
[5-1-42] TDK
[5-1-43] Lite-On
[5-1-44] CenDyne
[5-1-45] VST (SmartDisk)
[5-1-46] Asus
[5-1-47] Samsung
[5-1-48] APS / La Cie
[5-2] Quelle est la durée de vie d'un graveur?
[5-3] Quel type de PC est recommandé?
[5-4] Quel type de MAC est recommandé?
[5-5] Quels lecteurs de CD-ROM fonctionnent correctement avec les CD-R?
[5-6] Quel type de DD utiliser avec un CD-R? Doit-il être compatible "Audio-Vidéo"?
[5-7] Quelle carte SCSI utiliser avec un graveur?
[5-7-1] Adaptec - 1510/1522A/1540/1542CF
[5-7-2] Adaptec - 2840/2910/2920/2930/2940
[5-7-3] ASUS - SC-200/SC-875
[5-7-4] Tekram - DC-390U/DC-390F
[5-7-5] Adaptec - 1350/1460/1480
[5-8] Puis-je utiliser un graveur comme un lecteur normal?
[5-9] Avec sous sans caddy ?
[5-10] Puis-je graver un CD depuis un lecteur JAZ? Un lecteur de bandes?
[5-11] Qu'est-ce que "Running OPC"?
[5-12] Quelles différences entre un graveur pour PC et un graveur audio autonome ?
[5-13] Qu'est-ce qu'un firmware ? Comment et pourquoi le mettre à jour?
[5-14] Que valent les graveurs sur port parallèle, USB ou 1394?
[5-15] Comment configurer son système pour un graveur ATAPI?
[5-15-1] Doit-on activer le DMA avec un graveur ATAPI sous Windows?
[5-16] Quel est l'intérêt du CD-RW?
[5-17] Qu'est-ce qu'un graveur compatible MMC?
[5-18] Que faut-il utiliser pour graver depuis un système UNIX?
[5-19] Que faut-il utiliser pour graver depuis un portable?
[5-20] J'ai beaucoup de copies à faire
[5-21] Comment connecter deux périphériques sur la carte son d'un PC?
[5-22] A quoi correspond une vitesse de 1x? Que signifient les termes CAV, CLV, PCAV et ZCLV?
[5-23] Est-ce que le fait de lire des CD-Rs peut endommager ma platine CD?
[5-24] Est-il possible d'"overcloker" un graveur?
[5-25] J'ai besoin d'aide pour installer mon graveur
[5-26] Quelle est la consommation d'un graveur?
[5-27] Est-ce que le laser de mon graveur peut se détériorer?


Sujet: [5] Matériels
(2002/10/15)

Les chiffres après le nom du modèle (par ex : "CDR-102 (4x2/512K)") font référence aux vitesses de lecture et d'écriture du graveur ainsi qu'à la taille du buffer d'écriture. "4x2" sera ainsi un graveur double-vitesse et un lecteur quadruple-vitesse. Si il y a juste indiqué "?x2", la vitesse d'écriture est 2x et la vitesse de lecture n'est pas connue (à priori au moins 2x). Une taille de buffer avec un "+", par ex. "2Mo+", indique que ce buffer peut être augmenté par la suite.

Si le graveur peut créer des CD-RW, il est donné une troisième valeur, par ex. "6x4x2/1Mo" qui pourra lire en 6x, graver des CD-R en 4x et les CD-RW en 2x.

Certains fabricants donnent les performances dans un ordre différent, comme écriture/réécriture/lecture. Pour les graveurs supportant la lecture de DVD-ROM, l'ordre est écriture/réécriture/lecture/lectureDVD. Il n'y a pas de norme en la matière.

Bon nombre de graveurs sont des versions reconditionnées d'autres fabricants, parfois avec quelques changements au niveau du firmware. Les petits revendeurs ont l'habitude de changer de marques sans prévenir, aussi les infos données ici ne sont pas forcément précises.

Le ou les interfaces disponibles sont indiqués pour chaque modèle. "SCSI" inclut toutes les formes de SCSI (SCSI-2, SCSI-3, wide, narrow, ultra, etc). IDE indique une interface API (par ex. Ultra-DMA/33). USB (1.x ou 2.x), port parallèle, FireWire, et PCMCIA réfèrent à des interfaces pour graveur externe (généralement un graveur interne ATAPI placé dans un boitier avec une alimentation indépendante et un convertisseur d'interface ATAPI).

Certains modèles listés ici ont été abandonnés au profit de nouvelles gammes, d'autres ne sont pas encore sortis, vous ne trouverez donc pas ici tous les modèles actuellement en vente.

Si vous êtes novice dans le domaine SCSI, jetez un oeil à la FAQ comp.periphs.scsi, http://www.faqs.org/faqs/scsi-faq. Il donne des réponses à des questions à la fois pour débutants et pour experts. Si vous recherchez des spécifications, essayez http://www.t10.org/.

Un grand nombre d'infos sur l'Enhanced IDE et autres technologies relatives au stockage est disponible sur http://thef-nym.sci.kun.nl/~pieterh/storage.html et http://www.faqs.org/faqs/pc-hardware-faq/enhanced-IDE/part1/. Si vous voulez débattre des mérites du SCSI par rapport à l'EIDE, consultez le site http://thef-nym.sci.kun.nl/~pieterh/eide-vs-scsi.html.

Quelques notes succintes: ATA (AT Attachment Interface) est le nom officiel de l'IDE (Integrated Drive Electronics). ATAPI signifie ATA Packet Interface, utilisé couramment pour le contrôle des lecteurs de CD-ROM et périphériques à bandes. L'ATA-2 évolue au gré des implémentations de l' "Enhanced IDE" par les constructeurs. Il existe des évolutions importantes (ATA-3, ATA/ATAPI-4, etc).

Note du traducteur : les marques et modèles listés ci-dessous ne sont pas forcément tous disponibles en Europe, en tout cas sous ces références. Inversement, on trouve en Europe des marques/modèles non listés ci-dessous.


Sujet: [5-1] Quel graveur acheter?
(2001/11/29)

Il n'existe pas de graveurs parfaits, mais certains sont meilleurs que d'autres. Les meilleurs sont listés ci-dessous, et les propositions "risquées" sont signalées par la mention "MISE EN GARDE" dans chaque section. Dans le cas où un graveur est fabriqué par une compagnie A et reconditionné par une compagnie B, les mises en garde sont données pour le modèle A.

http://www.storagereview.com/ donne des liens vers des tests de périphériques de stockage, en particulier des graveurs. http://www.cdrlabs.com/ présente des revues de produits matériels et logiciels.

Cette section se basait jusqu'ici sur une liste spécifique de modèles les plus répandus. Les constructeurs sortent maintenant des nouveaux modèles à une telle cadence qu'il devient très difficile de maintenir une liste à jour. La liste des modèles plus anciens se trouve en dessous. Consultez la section (8-4) pour trouver une liste de sites publiant des articles sur les derniers modèles sortis.

Pour les modèles les plus récents (à fin 2001), les marques les plus souvent citées sont:

Beaucoup de constructeurs revendent des modèles basés sur des technologies venant d'autres constructeurs. Dans certains cas, le constructeur se contente de changer la façade, d'autres vont jusqu'à modifier le firmware.

Si vous avez des besoins bien précis, vérifiez bien les spécifications techniques du graveur. Tous les graveurs pour PC permettent de graver des CDs audio ou des CD-ROMs, mais certaines fonctionnalités additionnelles peuvent se révéler bien utiles. Si vous recherchez par exemple un graveur qui puisse fonctionner avec un logiciel spécifique, comme CloneCD (6-1-49), vérifiez dans ce cas sur leur site web la liste des modèles recommandés.

Certains anciens modèles qui sont de "bonnes affaires" sont listés ci-dessous. Cette liste n'est plus mise à jour depuis Octobre 2001.

Les graveurs destinés à l'utilisation avec un ordinateur sont décrits dans les seciotns suivantes Les graveurs audio autonomes sont décrits dans la section (5-12).

La référence d'un modèle est très importante. Parfois il y a des différences importantes entre ancienne et nouvelle gamme d'un fabricant. Les modèles listés sont présentés indépendamment du logiciel avec lequel il sont vendus, et il peut être utile d'acheter un logiciel supplémentaire pour exploiter pleinement le graveur. [NdT : les références peuvent varier d'un pays à l'autre pour un même modèle.]

Les modèles externes étaient traditionnellement préférés aux modèles internes du fait des risques d'échauffement, mais cela est en fait de moins en moins un problème. Les modèles externes présentent également l'intérêt de pouvoir être utilisés d'une machine à une autre, voire d'une plate-forme à une autre. La plupart voire tous les modèles SCSI peuvent être utilisés indifféremment sur PC ou Mac, tout comme les modèles USB.

Les modèles autonomes comme les "CD Blaster" ou "CD Dupe-It", qui incluent un CPU, un graveur et un disque dur , ne sont pas présentés ici. Ils ne sont pas forcément intéressants pour l'utilisateur moyen. Les utilisateurs intéressés pourront trouver des liens en rapport dans la section (5-19).


Sujet: [5-1-1] Yamaha
(2004/12/10)

Voir http://www.yamaha.com/

Les différents modèles sont:

CDR-100 (4x4/512k;SCSI)
CDR-102 (4x2/512k;SCSI)
CDR-200 (6x2/1Mo;SCSI)
CDR-400 (6x4/2Mo;SCSI;'c' pour caddy, 't' pour tiroir, 'x' pour externe)
CDR-401 (6x4/2Mo;IDE)
CRW-4001 (6x4x2/2Mo;IDE)
CRW-2260 (6x2x2/1Mo;SCSI)
CRW-4260 (6x4x2/2Mo;SCSI)
CRW-2216E (16x2x2/2Mo;IDE)
CRW-4416 (16x4x4/2Mo; S)CSI et E)IDE)
CRW-6416S (16x6x4/2Mo)
CRW-8424S (24x8x4/4Mo)
CRW-8824 (24x8x8/4Mo; 'S'=SCSI, 'E'=IDE, 'F'=Firewire, 'X'=externe)
CRW-70 (24x12x8/8Mo;USB)
CRW-2100 (40x16x10/8Mo; 'S'=SCSI-int, 'SX'=SCSI-ext, 'E'=IDE, 'IX'=Firewire)
CRW-2200E (40x20x10/8Mo; 'SX'=SCSI-ext, 'E'=IDE, 'IX'=FireWire, 'UX'=USB)
CRW-3200 (40x24x10/8Mo; 'SX'=SCSI-ext, 'E'=IDE, 'IX'=FireWire, 'UX'=USB)
CRW-F1 (44x44x24/8Mo)
[ Yamaha a annoncé son retrait du monde de la gravure en Février 2003 ]

Il semblerait que les CDR-102 et CDR-100 soient basés sur la même mécanique, mais sans le 4x en écriture pour ce dernier. Il n'y a pas de possibilité de le transformer en 4x. Des constatations similaires ont été faites pour les CDR-200 et CDR-400. mais certains ont réussi à les upgrader. Apprenez tout sur le R621 chez http://www.geocities.com/SiliconValley/Bay/7023/index.html (ou http://home.t-online.de/home/christoph.dittenberger si vous préférez l'allemand). Il est également possible de convertir un 2260 en 4260 par la même méthode, tout comme un 2216 en 4416.

Les Yamaha CDR-100 et CDR-102 ont des problèmes d'extraction audioavec certains disques. Voir la section (4-19).

Le Yamaha CDR-100s avec une version firmware 1.08 peut présenter des problèmes lors de gravures audio (craquements en fin de piste si l'option "protection contre la copie" est désactivée). Un upgrade vers la version 1.10 est recommandé. Sachant que les modèles CDR-100 et CDR-102 ne sont pas équipés de flash ROM (et de plus l'upgrade nécessite plus qu'un changement de composant ROM), le graveur doit être renvoyé chez le fabricant.

Le CDR-100 semble mieux fonctionner en 4x, qu'en 2x ou 1x.

Les version firmware les plus anciennes du CDR-100 sont 1.12 et 1.01 pour le CDR-102. L'amélioration apportée est d'autoriser le mastering conformément au Livre Bleu. Si vous n'avez pas de problèmes, ne prenez pas l'upgrade. La version firmware du CDR-400 est autour de 1.0g.

Le CDR-400 est upgradable par flash, et supporte le packet writing. Le tiroir du CDR-400 a la réputation d'être peu fiable. Le tiroir éjecte rapidement au début puis ralentit : ceci est normal.

Les CRW-4001/CDR-4260 chauffent plus. Des boitiers externes ou un ventilateur supplémentaire sont recommandés.

Certains anciens modèles Yamaha ne savent apparamment pas faire de gravure en "disc-at-once". Cependant, ils savent faire du "session-at-once" (SAO), qui est utile pour la majorité des usages et essentiel pour des disques multisessions mixtes audio et données. Ce qui ne posera aucun problème en utilisant le logiciel adéquat.

MISE EN GARDE - Yamaha CDR-200/CDR-400. Des rumeurs concernant des pannes après quelques mois d'utilisation circulent. Il semblerait que, à défaut d'une bonne ventilation, ils commencent à éjecter les disques intempestivement après un mois ou deux d'utilisation. Ces graveurs fonctionnent néanmoins correctement, et il existe une version plus fiable : le CDR-400AT.

(Il serait possible de corriger le problème en resserrant quelques vis et en ajustant des radiateurs mal positionnés).


Sujet: [5-1-2] Sony
(2004/12/10)

Voir http://www.storagebysony.com/
Voir http://www.sonyisstorage.com/
Voir http://www.sonyburners.com/
Voir http://www.sonystyle.com/

Les différents modèles sont:

CDW-900E (2x2/3Mo;SCSI)
CDU920S (2x2/1Mo;SCSI)
CDU940S (4x2/1Mo;SCSI)
CDU926S (6x2/512k;SCSI)
CDU928E (8x2/512k;IDE)
CDU948S (8x4/2Mo;SCSI)
CRX100E/CH (24x4x2/1Mo;IDE) et CRX100E/X (6x4x2/1Mo;USB)
CRX120E (24x4x4/2Mo;IDE)
CRX120 (24x4x4/2Mo;FireWire)
CRXP-90MU (24x24x10/8MB;USB2.0, lit les DVDs en 8x, portable)
CRX140E/CH (32x8x4/4Mo;IDE)
CRX145E/CH (32x10x4/4Mo;IDE)
CRX160E (32x12x8/4Mo;IDE)
CRX1600L "i.LINK" (32x12x8/4Mo;FireWire)
CRX1611/82U (40x16x10/8Mo;IDE)
CRX168B/A1 (40x16x10/8Mo;IDE)
CRX175A/A1 (40x24x10/2Mo;IDE, /A2 est un USB)
CRX200E/A1 (32x12x8/8Mo;IDE;DD-R)
DRX120A (32x12x10/2Mo;IDE, DRX120L est un ext. FireWire, grave aussi les DVD+R/RW)
DRU128A (32x12x10/2Mo;IDE, grave aussi les DVD+R/RW)
DRU500A (32x24x10/8Mo;IDE, grave aussi les DVD+R/RW et DVD-R/RW)
DRU510A (32x16x8/8Mo;IDE, grave aussi les DVD+R/RW et DVD-R/RW); la version UL est USB2.0)
CRX195A1 (48x40x12/2Mo;IDE, CRX1950U est un externe USB2.0)
CRX210A1 (48x48x12/2Mo;IDE, CRX2100U est un externe USB2.0)
CRX215A1 (48x48x24/2Mo;IDE)
MPD-AP20U (24x24x10/?Mo;USB2.0/1.1, lit également les DVDs en 8x et possède une sortie TV)
CRX220A1 (52x52x24/2Mo;IDE)
CRX225A (52x52x24/2Mo;IDE)
CRX230AD/K (52x52x32/2Mo;IDE)
CRX300A (48x48x24/2Mo;IDE, lit les DVDs en 16x)
CRX320A/U (52x52x32/2Mo;IDE, lit les DVDs en 16x)
[plus leurs graveurs de DVD qui gravent également les CD-R/RW]

Le CDW-900E a un connecteur particulier permettant de "cascader" plusieurs graveurs "esclaves", autorisant ainsi la gravure en parallèle.

Le Spressa 9211 est un 920 en boîtier externe, le 9411 un 940 en boîtier externe, et le 9611 un 926. Le 940S est équivalent au 924S; 940S est la désignation du package complet (logiciel, câbles, etc). Ainsi chaque graveur peut être référencé de 3 façons différentes.

Certains ont critiqué le CRX100E pour son incapacité à graver plus de 78 minutes sur un support grande capacité (par ex 80 minutes), et son incapacité à faire de l'"overburning" sans recourir à des combines de permutation. La version firmware 1.0n semble corriger cette limitation.

Certains anciens modèles ont une fonction de "récupération", accessible à des logiciels comme Easy-CD Pro '95. Cela permet de récupérer un support CD-R après certaines erreurs d'écriture.

Tous les graveurs Sony permettent le packet writing.

MISE EN GARDE - CDU926 and CDU928. Croyez-le ou non, mais les CDU926 et CDU928 ne supportent pas l'enregistrement disc-at-once (cf. section (2-9)). Ils utilisent à la place le "variable-gap track-at-once", qui permet des enregistrements audio TAO (piste par piste) avec des blancs à peine perceptibles entre pistes. Certains logiciels n'étant pas très utiles sans possibilité de disc-at-once, il convient de bien considérer la question avant d'acheter l'un de ces graveurs.

Tous les modèles Sony supportent le DAO.


Sujet: [5-1-3] Smart & Friendly
(2001/01/04)

Voir http://www.justdeals.com/
Voir http://tech.smartandfriendly.com/ (quelques mises à jour firmwares)

Les différents modèles sont :

CDR1002 (2x2/1Mo;SCSI ,basé sur une technologie Sony CDU920S)
CDR1004 (4x2/512k;SCSI, basé sur une technologie Yamaha CDR-102)
CDR2004 (4x2/1Mo;SCSI, basé sur une technologie Sony 940S)
CDR2006 "Pro" (6x2/512k;SCSI, basé sur une technologie Sony 926S)
CDR2006 "Plus" (6x2/1Mo;SCSI, basé sur une technologie JVC XR-W2020)
CDR4000 (4x4/512K;SCSI, basé sur une technologie Yamaha CDR-100)
CDR4006 (6x4/2Mo;SCSI, basé sur une technologie Yamaha CDR-400)
CD-RW226 "Plus" (6x2x2/1Mo;SCSI, basé sur une technologie JVC XR-W2042)
CD-RW426 (6x4x2/2Mo;IDE, basé sur une technologie Yamaha CRW-4001/4260)
CD SpeedWriter 4012 (12x4/1Mo;SCSI, basé sur une technologie Teac CD-R55S)
CD SpeedRacer (16x4x4/2Mo;SCSI, basé sur une technologie Yamaha CRW-4416S?)
CD Racer 2x2x24 (24x2x2/2Mo;IDE, basé sur une technologie JVC XR-W2080)
CD SpeedWriter Plus (24x4x2/2Mo;IDE (SCSI pour le version externe), basé sur une technologie JVC XR-W4080)
CD TurboWriter (24x6/2Mo;SCSI, basé sur une technologie Teac CD-R56S)
CD Rocket 8020 (20x8/2Mo;SCSI, basé sur une technologie Sanyo/Caravelle CRD-R800S)
CD Pocket RW (20x4x4/2Mo;PCMCIA-2, basé sur une technologie ??)
CD Rocket RW (20x8x2/2Mo;SCSI, basé sur une technologie ??)
CD SpeedWriter RW (24x4x2/?Mo;SCSI, basé sur une technologie JVC XR-4424?)
CD TurboWriter RW (24x6x4/2Mo;SCSI, basé sur une technologie Ricoh 7060A?)
CD CpeedWriter 32 (32x4x4/2Mo;SCSI, basé sur une technologie Teac CD-W54E)
CD Rocket Mach 12 (32x12x4/4Mo;SCSI, basé sur une technologie Sanyo CRD-RW2?)
Tous ces modèles sont fabriqués par de grandes marques, reconditionnés et supportés par Smart & Friendly.

MISE EN GARDE - cette compagnie est apparamment en faillite depuis mi-Mai. Voir l'article sur http://www.zdnet.com/zdnn/stories/news/0,4586,2597858,00.html. Le site Web était encore accessible en Août 2000, mais était redirigé vers justdeals.com après que Justdeals ait racheté les stocks de S&F.


Sujet: [5-1-4] Philips
(2004/12/22)

Voir http://www.pcstuff.philips.com/
Voir http://www.geocities.com/SiliconValley/Bay/6893/

Les différents modèles sont :

CDD522 (2x2/2Mo;SCSI)
CDD2000 (4x2/1Mo;SCSI)
CDD2600 (6x2/1Mo;SCSI)
Omniwriter/26 (6x2x2/1Mo;SCSI)
CDD3600 (6x2x2/1Mo;SCSI) et CDD3610 (IDE)
CDD3801 (24x2x2/1Mo;IDE)
CDD4201 (24x4x4/2Mo;IDE, basé sur une technologie ?)
CDRW200 (24x2x2/2Mo;IDE, basé sur une technologie JVC XR-W2080 ? CDD3801 "repackagé"?)
CDRW400 (16x4x4/2Mo;IDE, basé sur une technologie Yamaha 4416E)
CDRW404 (32x4x4/2Mo;IDE)
CDD4801 (32x8x4/2Mo;IDE)
PCRW804K (32x8x4/2Mo;IDE)
PCRW2412 (40x24x12/8Mo;IDE)
PCRW4012 (48x40x12/4Mo;IDE)
Le CDD521 (2x2/256K) est un ancien modèle; si vous en utilisez un, une mise à jour du firmware est vivement recommandé (mais très difficile à trouver). Des infos utiles aux possesseurs de CDD521 peuvent être trouvées à l'adresse http://www.fadden.com/doc/cdd521faq.txt.

Les Omniwriter /26 et /26A semblent être des Ricoh 6200 et 6200I repackagés. En Europe, le 3600 est vendu sous forme d'un kit référencé PCA350RW, le 3610 sous forme d'un kit référencé PCA362RW, et le 3610 avec une interface parallèle sous forme d'un kit référencé PCA363RW.

Le CDD522 ne permet la lecture des subcode-Q. Les CDD521, CDD522, ainsi que le modèle Kodak renommé PCD225 ont un capteur qui peut lire les données du code barre situé sur l'anneau intérieur d'un CD.

Voir la section HP au sujet du firmware CDD2000. Le firmware est stocké en flash, il est donc possible de le mettre à jour en récupérant les versions sur Internet. La dernière version est la 1.25.

L'extraction audio-numérique peut ne pas fonctionner correctement à des vitesses supérieures à 2x avec un CDD2600, en particulier vers la fin du disque. Philips a reconnu que les CD audio et les CD écrits par paquets pouvaient ne pas être lus correctement en 6x, mais beaucoup d'utilisateurs rencontrent des problèmes en 4x. On peut également rencontrer des problèmes de "block offset" décrit en section (4-19). Le CDD2600 supporte le packet writing, mais n'est pas upgradable par flash.

Le CDD2600 peut avoir les mêmes difficultés que le HP 6020i pour lire les CD-ROMs pressés contenant peu de données.

La version initiale (firmware v1.0) du 3610 était incapable de créer de façon fiable des CD audio en "disc-at-once". Le firmware v2.02 a résolu ceci ainsi que d'autres problèmes.

Les graveurs Philips, notamment le CDD2600, posent des problèmes sur Amiga si la déconnexion SCSI est activée et que vous essayez de lire les informations d'un CD multisession. Philips ne pense pas que ce problème puisse se produire sur PC et n'a donc pas jugé utile d'investiguer plus avant. Si vous rencontrez ce problème, essayez de désactiver la déconnexion SCSI pour le graveur.

MISE EN GARDE - CDD2000. Certains utilisateurs du Philips CDD2000 et dérivés (comme le HP4020i) ont signalé que ces graveurs se dégradaient assez rapidement, dans une période de 1 à 3 mois. Bien que ces cas soient marginaux, le phénomène semble toujours exister. Des gens ayant les compétences techniques (et du courage) ont remplacé des ressorts et/ou ajouté du lubrifiant ont obtenu des améliorations significatives (voir la section (4-10) pour plus de détails). Si vous achetez un graveur basé sur une technologie CDD2000 -- il en existe beaucoup -- assurez-vous que le vendeur est au courant de ce problème et est prêt à réparer ou échanger l'appareil en cas de problème.

L'action en justice a été intentée contre Philips par des propriétaires de CDD2000 et CDD2600. Le jugement a été rendu, Philips acceptant un échange contre un autre modèle (SCSI ?) ou un remboursement pur et simple.


Sujet: [5-1-5] Hewlett-Packard (HP)
(2004/10/12)

Voir http://www.hp.com/
Voir http://www.hp.com/united-states/cdwriter/index.html

Les différents modèles sont :

4020i (4x2/1Mo;SCSI, basé sur une technologie Philips CDD2000) (#C4324)
6020 (6x2/1Mo;SCSI, basé sur une technologie Philips CDD2600; i)nt, e)xt, p)arallèle) (#C4325)
7100i/e (6x2x2/1Mo;IDE, basé sur une technologie Philips CDD3610; 'i' pour IDE (#C4353A), 'e' pour parallèle (#C4358A))
7500i/e (24x2x2/2Mo;IDE, voir note ci-dessous; le modèle parallèle 'e' est un 6x2x2)
8100i (24x4x2/1Mo;IDE, basé sur une technologie Sony CRX100E)
8200i/e (24x4x4/2Mo;IDE, basé sur une technologie Sony CRX120E; 'e' est le modèle USB 6x en lecture)
8250i (24x4x4/2Mo;IDE, voir note ci-dessous)
9100i (32x8x4/4Mo;IDE, voir note ci-dessous)
9200i (32x8x4/4Mo;SCSI, basé sur une technologie Sony CRX140E)
9300i (32x10x4/4Mo;IDE, basé sur une technologie Sony CRX145E)
9500i (32x12x8/4Mo;IDE, basé sur une technologie Sony CRX160E?)
9600i (32x12x8/4Mo;SCSI, basé sur une technologie Sony CRX160S?)
9700i (40x16x10/8Mo;IDE, basé sur une technologie ??)
9900i (32x12x10/2Mo;IDE, lecteur DVD 8x, basé sur une technologie ??)
cd12i (32x12x10/2Mo;IDE, basé sur une technologie ??)
cd16i (40x16x10/2Mo;IDE, basé sur une technologie ??)
cd24i (40x24x10/2Mo;IDE, basé sur une technologie ??)
dvd100i (32x10x12/2Mo;IDE, grave les DVD+RW, basé sur une technologie Philips ??)
cd52i (52x52x32/?Mo;IDE, 'e' pour externe)

Le 7110 est identique au 7100, mais est vendu avec un logiciel supplémentaire et n'est disponible qu'aux USA. Le 7200 est un 7100 avec un firmware à jour (2.x) et Easy CD Creator inclus. Le 8110 est un 8100 avec des logiciels supplémentaires. Même chose pour les 8210 et 8200. Le 6020ep est une unité SCSI externe avec convertisseur parallèle-SCSI. Il est bien entendu utilisable en SCSI. Les 71XXe sont des 71XXi avec convertisseur parallèle-IDE. Les séries 7500 sont souvent vendues sous la référence 7550 ou 7570. (même s'il est indiqué qu'ils ne possèdent que 1Mo de buffer, ce n'est pas très clair).

Il semblerait que HP vende deux graveurs différents sous la même référence 8250, les deux ayant les mêmes vitesses de lecture et d'écriture. Le premier est en fait un Philips CDD4201, identifiable par 18 petites stries horizontales en façade, avec une porte de chargement basculante. Le second est en fait un Sony CRX120E, avec 4 stries horizontales en façade, et sans porte de chargement. Les versions "Philips" ne font pas l'unanimité. Il est également possible de les différencier par la référence associée au code-barre : C4464A pour Philips, C4464B pour Sony. (Il semblerait même qu'il existe une troisième variété : HP rebaptise le Mitsumi 4804TE dans ses PC Pavilion 6648C. Il n'existe cependant pas de référence HP associée à ce graveur, il n'est donc pas vendu en tant que 8250). Il apparaît maintenant que certains graveurs 8250i soient des 32x4x4/4Mo: ce sont en fin de compte des Sony CRX140E (32x8x4/4Mo) dont le firmware limite à 4x la vitesse d'écriture. Il paraîtrait que l'on peut outrepasser cette limite en y téléchargeant le firmware du HP9100i : la vitesse d'écriture passe alors à 8x.

Il existe des indications du même genre pour le 7500, qui semble être en fait un JVC XR-W2080 à l'origine, mais soit désormais un Sony CRX100E avec une vitesse d'écriture réduite. Les graveurs basés sur une mécanique Sony semblent pouvoir être "flashés" sans problème avec une mise à jour firmware pour Sony CRX100E et ainsi permettre des gravures en 4x.

La plupart des 9100 sont basés sur une technologie Sony CRX140, mais il semblerait que les modèles identifiés "9100b" soient en fait basés sur une technologie Goldstar CED-8080B.

Les premiers 7100/7110 étaient incapables de créer des disques audio de façon fiable en "disc-at-once". L'upgrade firmware 2.02 corrige le problème.

Certains ont critiqué le 8100i (équivalent au Sony CRX100E) pour son incapacité à graver plus que 78 minutes sur un support grande capacité (par ex 80 minutes). (La mise à jour firmware Sony 1.0n fait sauter cette limitation, mais n'a jamais été mise à disposition par HP. Certains utilisateurs ont "flashé" leur graveur avec une version "hackée" du firmware Sony, mais cela présente des risques (voir les avertissements en section (5-24)). Vous pouvez également utiliser le firmware Sony, mais les leds ne fonctionneront plus.

Si vous avez des problèmes pour faire fonctionner un 7100e sur port parallèle, voir http://www.hp.com/isgsupport/cdr/tech/7100/par95.html pour des informations importantes. Si votre BIOS est configuré pour utiliser l'adresse 03BCh, changez-là en 0378h ou 0278h.

Il apparaît que les disques écrits avec un 7110 ne peuvent être lus avec un Toshiba XM6002B. Les autres modèles de lecteur CD-ROM, parmi lesquels les autres modèles Toshiba, ne posent pas de problèmes. Les CD-Rs enregistrés avec d'autres graveurs fonctionnent correctement avec le Toshiba. La mise à jour 3.01 du firmware corrige le problème.

Les HP 4020i ont un démarrage délicat à cause de bugs dans le firmware et des problèmes liés au contrôleur SCSI AdvanSys fourni avec le graveur. Quatre mises à jour firmware ont été diffusées (v1.20, v1.25, v1.26, et v1.27), et la plupart des problèmes ont été corrigés. HP recommande aux utilisateurs en possession d'une version firmware v1.20 ou supérieure et ne rencontrant pas de problèmes de s'abstenir de faire une mise à jour. Contactez le support technique HP pour plus d'infos.

Les problèmes posés par l'extraction audio-numérique avec un CDD2600 s'appliquent également au 6020i. Contrairement au CDD2600, le 6020 semble ne pas supporter le "packet writing". Le firmware n'est pas upgradable par flash. (Il se trouve que l'on peut changer la chaîne de caractères représentant le SCSI ID, de façon à faire "croire" au graveur qu'il s'agit en fait d'un CDD2600. Cependant, Adaptec a signalé que cette procédure pouvait poser des problèmes par la suite.)

Le 6020 avec un firmware v1.07 a des problèmes pour lire des CD-ROM pressés, notamment ceux ne comportant qu'une seule piste avec moins de 27 Mo de données.

Une FAQ non officielle sur le HP 4020i FAQ maintenue par Greg Volk peut être trouvée à http://www.cd-info.com/CDIC/Technology/CD-R/HP-FAQ.html.

Les drivers, logiciels, et mise à jour de firmwares sont disponibles à ftp://ftp.hp.com/pub/information_storage/surestore/cd-writer/.

Les mise à jour du firmware 7100/7110 sont disponibles à : http://www.hp.com/isgsupport/cdr/70index.html

IMPORTANT - 7100/7110. Les 7100/7110 ont été très critiqués parce qu'il étaient fournis avec DirectCD (logiciel de "packet-writing"), un logiciel de copie de CD, et un logiciel de création de CD audio, sans inclure de logiciel de création de CD de données. Les CD gravés en "packet writing" ne pouvant être lus par tous les OS ou tous les lecteurs, l'impossibilité de créer des CD ISO-9660 Level 1 est un problème. Les personnes qui achètent ce graveur doivent donc acheter un logiciel supplémentaire. Les logiciels fournis avec le 7200 ont été plus judicieusement choisis.

MISE EN GARDE - 4020i. Voir les notes sur le CDD2000 dans la section précédente. De même, le contrôleur AdvanSys continue de poser des problèmes à certains utilisateurs, ce qui est aggravé par le fait que le HP refuse tout support technique à des personnes essayant d'utiliser d'autres cartes. La meilleure approche est d'essayer une autre carte de la conserver si cela fonctionne, ou d'acheter une carte Adaptec (par ex. la 1522A). Il devrait sortir une nouvelle révision de la carte AdvanSys.

Certains utilisateurs du 4020 ont signalé que, après avoir eu beaucoup d'erreurs "-24 - Target aborted" avec le logiciel de chez Jarnold, ils ont pu résoudre leur problème en obtenant un nouveau graveur de la part de HP.

Une action en justice a été ouverte contre HP (pour les the HP4020i et HP6020i) par les mêmes personnes qui ont poursuivi Philips. Ces modèles étaient des versions reconditionnées des CDD2000 et CDD2600.


Sujet: [5-1-6] Plasmon
(1998/11/27)

Voir http://www.plasmon.com/
Voir http://tech.plasmon.co.uk/

Les différents modèles sont :

RF4100 (2x2/1Mo;SCSI, basé sur une technologie Philips CDD522 mais avec un firmware différent)
CDR4220 (4x2/1Mo;SCSI, basé sur une technologie Philips CDD2000)
CDR4240 (4x2/1Mo;SCSI, basé sur une technologie Panasonic CW-7501)
CDR-4400 (4x2/512K;SCSI, basé sur une technologie Yamaha CDR-100)
CDR480 (8x4/1Mo;SCSI, basé sur une technologie Panasonic CW-7502)
Le RF4102 est un RF4100 avec plus de mémoire.

Le RF4100 ne supporte pas la gravure "disc-at-once".


Sujet: [5-1-7] Kodak
(1999/04/11)

Voir http://www.kodak.com/ [ pas d'infos sur les graveurs ? ]

Les différents modèles sont :

PCD200 (?x2/256K;SCSI)
PCD225 (2x2/2Mo;SCSI, basé sur une technologie Philips CDD522)
PCD240 (4x2/1Mo;SCSI, basé sur une technologie Philips CDD2000)
PCD600 (?x6/2Mo+;SCSI)
4801 (??;IDE, basé sur une technologie Mitsumi 4801??)

Les Philips CDD522, Kodak PCD225, et Kodak PCD600 peuvent s'interfacer avec le Kodak Disc Transporter, qui permet la duplication de jusqu'à 75 CD-Rs, offrant ainsi un ensemble intéressant pour la production de CD-R.


Sujet: [5-1-8] JVC
(2004/12/10)

Voir http://www.jvc.com/

Les différents modèles sont:

XR-W1001 (1x1/64K;SCSI)
XR-W2001 (2x2/1Mo;SCSI)
XR-W2010 (4x2/1Mo;SCSI)
XRS-201 (2x2/1Mo;SCSI)
XR-W2020 (6x2/1Mo;SCSI)
XR-W2042 (6x2x2/1Mo;SCSI)
[sur le site web JVC, pas de référence ?] (12x4/1Mo;IDE)
XR-W2080 (24x2x2/2Mo;IDE)
XR-W4080 (24x4x2/2Mo;IDE)
XR-W4424 (24x4x4/2Mo;IDE)
[ JVC a cessé la vente de graveurs de CD en 2002. ]

Les graveurs sont parfois vendus avec un numéro de référence augmenté de deux, le XR-W2010 devenant le XR-W2012, le XR-W2020 le XR-W2022, et le XR-W2080 le XR-W2082. Il semblerait que le XR-W2626 soit équivalent au XR-W2020.

Ces graveurs sont souvent vendus avec les logiciels JVC "Personal Archiver" ou "RomMaker". Les XR-W2010 et XR-W2020 sont de plus vendus avec le logiciel de packet-writing "FloppyCD".

JVC ne fournit un support que pour les graveurs achetés directement chez eux, mais les mises à jour firmware sont disponibles chez http://www.jvcinfo.com/service/firmware.htm. Si vous achetez un graveur JVC pas directement chez JVC, assurez-vous que la garantie est bien offerte par le revendeur.

Si vous obtenez des erreurs "servo tracking error", "Voirk error", ou "track following error" avec un XR-W2010 ou XR-W2020, votre graveur peut nécessiter d'être ouvert et lubrifié. Des instructions pas à pas pour réaliser cette opération se trouvent sur http://www.smial.prima.de/old/howtoget.htm. Si nous n'êtes pas trop tentés par l'opération, essayez de débrancher l'alimentation de votre graveur, et de la rebrancher uniquement au moment où vous aurez besoin de graver. Certaines unités ont des problèmes lorsqu'ils sont chauds.

Plusieurs utilisateurs ont signalé avoir rencontrer des difficultés d'installation du XR-W2020, mais ces problèmes semblent plus être liés à la carte SCSI fournie avec le graveur qu'au graveur lui-même.

MISE EN GARDE - XR-W2010. La version firmware 1.51 présente de sérieux défauts qui peuvent poser des problèmes aussi bien en écriture qu'en lecture. La mise à jour v2.05 résout la plupart des problèmes, mais des conflits avec certains logiciels (non JVC) demeurent, d'où un retrait de la mise à jour. Jusqu'à ce que ces problèmes soient résolus, ce graveur doit être utilisés uniquement avec des logiciels JVC, et ne doit pas être utilisé en tant que lecteur. La gestion de l'alimentation (mise en route) juste avant la gravure résout beaucoup de problèmes. Pour des exemples et des tests, voir http://www.fadden.com/doc/jvc-prob.txt.

Alors que un grand nombre d'utilisateurs ne rencontrent pas de problèmes, une personne affiliée à une société éditrice de logiciels de gravure parle du XR-W2010 comme leur "cauchemar n°1 pour le support technique".

MISE EN GARDE - XR-W2020. La mécanique semble souffrir des mêmes problèmes de lubrification que le XR-W2010. Après plusieurs mois d'utilisation sans problèmes, le graveur commence à retourner des messages d'erreur "tracking error".


Sujet: [5-1-9] Pinnacle
(1998/06/05)

Voir http://www.pinnaclemicro.com/producta1.htm

Les différents modèles sont:

RCD-202 (?x1/64K;SCSI, basé sur une technologie JVC XR-W1001)
RCD-1000 (2x2/1Mo;SCSI, basé sur une technologie JVC XR-W2001)
RCD-5020 (2x2/1Mo;SCSI)
RCD-5040 (4x2/1Mo;SCSI, basé sur une technologie JVC XR-W2010)
RCD-4X4 (4x4/1Mo;SCSI, basé sur une technologie Teac CD-R50S)
RCDW226 (6x2x2/1Mo;SCSI)

Les modèles -1000, -5020, et -5040 sont upgradables par flash ROM.

Les RCD-1000 vendus après Sept 1995 peuvent faire de l'extraction audio à condition d'avoir une version firmware v2.35 ou supérieure. La mise à jour est disponible sur leur serveur BBS.

Si vous obtenez les erreurs suivantes "servo tracking error", "Voirk error", ou "track following error" avec un 5040, voir les notes dans la section sur le JVC XR-W2010.

MISE EN GARDE - tous les modèles. Le support technique Pinnacle est à peu près inexistant, bien qu'il existe depuis peu un support par emails. La plupart des propriétaires du RCD-5040 en sont très satisfaits (voir la mise en garde concernant le JVC XR-W2010), mais la plupart des appréciations concernant le support technique sont négatives.

Pinnacle s'est fait une mauvaise réputation après avoir vendu des graveurs avec un firmware buggé, une ventilation insuffisante, et un mauvais support technique. Certains propriétaires de RCD-1000 ont réussi à faire fonctionner leur graveur, d'autres les ont retournés pour réparation.


Sujet: [5-1-10] Ricoh
(2004/12/10)

Voir http://www.ricoh.com/

Les différents modèles sont :

RS-9200CD (?x1/1.2Mo;SCSI)
RO-1060C/RS-1060C (2x2/512K;SCSI)
RS-1420C (4x2/512K+;SCSI)
MP-6200 (6x2x2/1Mo; 'S' pour SCSI, 'A' ou 'I' pour IDE)
MP-7040 (20x4x4/2Mo; 'S' pour SCSI, 'A' pour IDE)
MP-7060 (24x6x4/2Mo; 'S' pour SCSI, 'A' pour IDE)
MP-7080A (32x8x4/4Mo;IDE)
MP-8040SE (20x4x4/2Mo;PCMCIA-2(SCSI), alimenté par batteries)
MP-9060A (24x6x4/2Mo;IDE, lit les DVDs en 4x)
MP-7120A (32x12x10/4Mo;IDE)
MP-7200A (40x20x10/2Mo;IDE)
MP-9120A (32x12x10/2Mo;IDE, lit les DVDs en 8x)
MP-9200A (40x20x10/2Mo;IDE, lit les DVDs en 12x)
[ Ricoh a cessé la vente de graveurs de CD en 2002. ] Le MP-6200 est à tiroir, le MP-6201 à caddy et a un buffer de 2 Mo.

Le RS1060C ne supporte pas l'enregistrement "disc-at-once", la lecture audio-numérique, ainsi que les subcodes Q. (Un utilisateur a signalé que son RO1060C pouvait lire de l'audionumérique, mais que le graveur était peu convaincant. D'autres utilisateurs disent que cela a toujours été supporté, mais non documenté, et que cela peut donc être fait avec le logiciel adéquat, par exemple CDDA v1.5.) Le RS-1060C est la version externe du RO-1060C.

Le RS-1420C est upgradable par flash (bien que cela soit un peu délicat, du fait des différentes variantes du modèle, chacune requiérant une image ROM différente). Il ne supporte pas le "packet writing". La plupart des versions intègrent un buffer de 2 Mo (le dernier chiffre de la version firmware correspond à la taille du buffer, soit 0,1,2 pour respectivement 512K, 1Mo, et 2Mo).

La version du firmware (upgradable par flash) du MP-6200 doit être au minimum v2.20 ou plus. La version 1.0 avait des problèmes divers, la version 2.0 ne fonctionnait pas très bien avec DirectCD 2.0, et la version 2.03 avait des problèmes avec l'extraction audio-numérique.

Les upgrades firmware sont disponibles sur la page de Tom Varghese (arrakis-ttm.com) et sur http://www.ricoh.co.jp/cd-r/cgi/e-/version.html.

Le problème du MP-6200 "rouge/vert", où le graveur semblait avoir des difficultés à accepter un support, et se bloquait en clignotant en rouge et vert, semble être causé par une accumulation de graisse dans le mécanisme de fermeture. Voir le site arrakis-ttm.com à ce sujet.

Certains utilisateurs ont constaté que les MP7040/7060 commencaient à se bloquer au bout d'un certain temps, en raison de multiples erreurs d'écriture à peu près toujours au même endroit. La lubrification du graveur semble atténuer le problème. Ceci est une procédure dangereuse, et ne doit pas être tentée avant d'avoir explorer toutes les autres pistes. Des détails peuvent être trouvés sur le site http://www.don.cohoon.net/ricoh/ricoh.html.


Sujet: [5-1-11] Pioneer
(1998/04/06)

Voir http://www.pioneerusa.com/cds.html [ duplication en masse ]
Voir http://www.pioneerelectronics.com/ [ PDR-05 ]
Voir http://www.pioneer.co.jp/ [ si vous lisez le japonais ]

Les différents modèles sont:

DW-S114X (4x4/1Mo;SCSI)
Le PDR-05 est un graveur de CD audio, décrit dans la section (5-12).

Ne supporte pas le disc-at-once. Vendu principalement avec des systèmes "jukebox".


Sujet: [5-1-12] Olympus
(1998/04/06)

Voir http://www.olympusamerica.com/digital/products/CDR2x4/CDR2x4.html
Voir http://www.olympusamerica.com/digital/products/cdr2x6/cdr2x6.html

Les différents modèles sont :

CDS615E (2x2/1Mo;SCSI, basé sur une technologie Sony CDU920S)
CDS620E (4x2/1Mo;SCSI, basé sur une technologie Sony CDU924S)
CD-R2x6 (6x2/512K;SCSI, basé sur une technologie Sony CDU926S??)
Le CD-R2 est une version externe du CDS615E . Le CD-R2x4 pourrait être une version externe du CDS620E. Le CD-R2x6 est également dénommé CDS640E, mais n'est pas listé sur leur site Web.


Sujet: [5-1-13] Optima
(2003/11/29)

Voir http://www.optimatech.com/

Les différents modèles sont :

DisKovery 650 CD-R (2x2/1Mo;SCSI, basé sur une technologie Sony CDU920S)
DisKovery 1300 CD-R (6x2/512K;SCSI, basé sur une technologie Sony CDU960S?)
Optima CDWriter (6x4x2/2Mo;SCSI, basé sur une technologie ??)
A la mi-2003, Optima a assigné en justice des éditeurs logiciels et des revendeurs pour violation de leur brevet 5666531. Ce brevet, déposé en Avril 1995, porte sur le packet writing.


Sujet: [5-1-14] Mitsumi
(2003/11/19)

Voir http://www.mitsumi.com/

Les différents modèles sont :

CR-2200CS (2x2/4Mo;SCSI, à base partielle de Philips CDD2000)
CR-2201CS (identique au CR-2200CS mais 2x2/1Mo)
CR-2401TS (4x2/1Mo;SCSI, basé sur une technologie Philips CDD2000)
CR-2600TE (6x2/1Mo;IDE)
CR-2801TE (8x2/512K;IDE)
CR-4801TE (8x4/2Mo;IDE)
CR-4802TE (8x4x2/2Mo;IDE) et CR-4802TU (USB)
CR-4804TE (24x4x4/2Mo;IDE)
CR-4805TE (32x8x4/2Mo;IDE)
CR-4808TE (40x16x8/2Mo;IDE)
CR-4809TE (40x24x12/2Mo/IDE)
CR-480ATE (40x32x12/2Mo;IDE)
CR-485CTE (48x40x20/2Mo;IDE)
CR-48XETE (48x48x12/2Mo?;IDE)
CR-487ETE (52x52x24/2Mo?;IDE)
CR-485GTE (54x54x32/2Mo?;IDE)
Dans les références, 'C' signifie caddy, 'T' tiroir, 'S' SCSI, et 'E' EIDE.

Les modèles basés sur le CDD2000 sont upgradables par flash (utilisez les images pour Philips CDD2000).

MISE EN GARDE - CR-2600TE et CR-2801TE. Ces modèles ne supportent pas l'enregistrement "disc-at-once". Comme les Sony 926 et 928, ils contournent le problème en gérant le "track-at-once" avec des blancs quasi imperceptibles. Cependant, aucun logiciel ne sait gérer ce mode avec un graveur IDE (Nero de Ahead peut le faire avec des graveurs SCSI).

Le CR-4801TE avec un firmware 2.01 ou plus supporte la gravure en DAO. Ce n'est pas le cas des versions plus anciennes. Si votre logiciel de gravure ne semble pas "voir" que le graveur supporte le mode DAO, vous devez mettre à jour le logiciel vers une version qui prend en compte les changements de firmware.

Les derniers modèles, comme le 4802TE, supportent le DAO.


Sujet: [5-1-15] DynaTek Automation Systems
(2001/03/03)

Voir http://www.dynatek.co.uk/

Les différents modèles sont :

CDRW8424 (24x8x4;SCSI)
CDM200 (2x2/1Mo;SCSI)
CDM240J (4x2/512K;SCSI, basé sur une technologie JVC XR-W2010)
CDM400 (4x4/512K;SCSI, basé sur une technologie Yamaha CDR-100)
CDE260R (6x2x2/1Mo;SCSI, basé sur une technologie Ricoh 6200S)
DynaTek semble ne plus exister. Cependant, le site anglais existe toujours.

Les premiers CDM240 étaient basé sur une technologie Yamaha CDR-102. Le Yamaha CDR-100 n'étant plus fabriqué, il est fort probable que la base du CDM400 est également changée.

Ils vendent aussi le CDM4000, qui est un graveur autonome.


Sujet: [5-1-16] Microboards of America
(1998/06/14)

Voir http://www.microboards.com/

Les différents modèles sont :

PlayWrite 2000 (2x2/1Mo;SCSI, basé sur une technologie Sony CDU920S)
PlayWrite 2040 (4x2/512K+;SCSI)
PlayWrite 4000 (4x4/512K;SCSI, basé sur une technologie Yamaha CDR-100)
PlayWrite 4001RW (6x4x2/2Mo;IDE, basé sur une technologie Yamaha CDR4001t)
PlayWrite 2060R (6x2x2/1Mo;SCSI, basé sur une technologie Ricoh 6200S)


Sujet: [5-1-17] Micro Design International
(1998/04/06)

Voir http://www.mdi.com/mdinofr/products/cdwriter.htm

L'unique modèle est le Express Writer. L'identification n'est pas apparente. Il vendaient l'"ancien" (2x2/1Mo, basé sur une technologie Pinnacle (en fait JVC)), et maintenant le "nouveau" (2x4/?).


Sujet: [5-1-18] MicroNet Technology
(1998/04/06)

Voir http://www.micronet.com/HTDOCS/products.html#cdr

Les différents modèles sont :

MasterCD Plus 4x4 (4x4/512K;SCSI, basé sur une technologie Yamaha CDR-100)
MasterCD Plus 4x6 (6x4/2Mo;SCSI, basé sur une technologie Yamaha CDR-400)
MasterCD Plus 4x12 (12x4/1Mo;SCSI, basé sur une technologie Teac CD-R55S)


Sujet: [5-1-19] Procom Technology
(1998/04/06)

Voir http://www.procom.com/homepage/wbhrcdrs.html

Les différents modèles sont :

PCDR-4X (4x4/512K;SCSI, basé sur une technologie Yamaha CDR-100).


Sujet: [5-1-20] Grundig
(1998/04/06)

Voir http://www.grundig.com/ [principalement en allemand]

Les différents modèles sont :

CDR100IPW (2x4/1Mo;SCSI, basé sur une technologie Philips CDD2000).


Sujet: [5-1-21] Plextor
(2003/11/29)

Voir http://www.plextor.com/
Voir http://www.plextor.be/

Les différents modèles sont :

PX-R24CS (4x2/512K;SCSI, un cousin du Ricoh 1420C)
PX-R412C (12x4/2Mo;SCSI)
PX-R820T (20x8/4Mo;SCSI)
PX-W4220T (20x4x2/2Mo;SCSI)
PX-W8220T (20x8x2/4Mo;SCSI)
PX-W8432T (32x8x4/2Mo;IDE), et le PX-W8432Ti/SW SCSI avec 4Mo
PX-W124TS (32x12x4/4Mo;SCSI)
PX-W1210TA (32x12x10/2Mo;IDE), et le PX-W1210TS SCSI avec 4Mo
PX-W1610TA (40x16x10/2Mo;IDE)
PX-W2410TA (40x24x10/4Mo;IDE;également dispo en 'U' pour USB)
PX-S88TU (24x8x8/2Mo;USB;portable)
PX-208U (24x8x8/2Mo;USB2.0, lit les DVDx8, portable)
PX-320A (40x20x10/2Mo;IDE, lit les DVDx12)
PX-W4012TA (40x40x12/4Mo;IDE)
PX-320A (40x24x20/?Mo;IDE, lit les DVDx12)
PX-W4824TA (48x48x24/4Mo;IDE, le modèle TU est un externe USB2.0)
PX-W5224TA (52x52x24/2Mo;IDE)
PW-"Premium" (52x32x52/8Mo;IDE)
Dans les références, 'C' signifie caddy, 'T' tiroir, 'S' SCSI, 'A' ATAPI, et 'U' USB.

Tous les modèles à l'exception du PX-R412C sont "upgradables" par flash. Tous les modèles à l'exception du PX-R24CS supportent le "packet writing".

Les utilisateurs rencontrant des problèmes avec le PX-R412C doivent désactiver le transfert synchrone.

Il semblerait qu'il existe une solution au problème du Plextor PX-320A et du chipset SiS IDE. Le changement de position du cavalier de configuration DMA de "UltraDMA" à "multi-word DMA" corrigerait le problème.


Sujet: [5-1-22] Panasonic (Matsushita)
(2001/12/05)

Voir http://www.panasonic.com/office/storage/stor.html/

Les différents modèles sont :

CW-7501 (4x2/1Mo;SCSI)
CW-7502 (8x4/1Mo;SCSI)
CW-7503 (20x8/2Mo;SCSI)
CW-7582 (8x4/1Mo;IDE)
CW-7585/CW-7586 (32x8x4/2Mo;IDE)
KXL-RW10A (20x4x4/2Mo;SCSI;Portable)
Panasonic est une branche de Matsushita, on peut donc les trouver également vendus sous cette marque.

Tous les modèles sont upgradables par flash. Le CW-7501 doit avoir une version firmware 2.0 ou plus, et le CW-7502 une version vX.10 ou plus (1.10, 3.10, ou 4.10 selon la variante: vérifiez votre version courante). Les mises à jour sont disponibles chez http://www.acscompro.com/support/s_cdr.htm (cliquer sur "Support").

NOTE: il y a un conflit connu entre le Diamond FirePort 40 et le Panasonic CW-7502 CD-R. Vous devez dans ce cas mettre à niveau le firmware (http://www.acscompro.com/support/cdr.htm), et mettre à niveau les drivers de votre FirePort 40 (http://www.diamondmm.com/products/drivers/fireport.html), et ajouter "DisableAutoReqSense=1;do_SCAM=0;" pour le driver FirePort (dans le panneau de configuration de Win95, sélectionner le contrôleur, cliquer sur "Propriétés", et sélectionner l'onglet "Configuration").

Ce problème peut aussi se produire avec d'autres cartes SCSI basé sur un chip NCR/Symbios . Revenir au driver NCR d'origine livré avec Win95 devrait corriger le problème.

NOTE: les modèles 7502/7503 peuvent poser problème pour la gravure de disques 80 mn. Ce problème est corrigé dans une mise à jour du firmware. Si vous rencontrez des problèmes de lecture de données stockées à la fin du disque (par ex. lors de la création d'une image d'un disque 80 mn complètement rempli), assurez-vous d'avoir un firmware à jour.


Sujet: [5-1-23] Teac
(2004/12/10)

Voir http://www.teac.com/DSPD/DesktopCDRW.html
Voir http://www.teac.co.jp/

Les différents modèles sont:

CD-R50S (4x4/1Mo;SCSI)
CD-R55S (12x4/1Mo;SCSI)
CD-R56S (24x6/2Mo;SCSI)
CD-R58S (24x8/4Mo;SCSI)
CD-W54E (32x4x4/2Mo;IDE)
CD-WE54E (6x4x4/2Mo;USB)
CD-W58E (32x8x8/?Mo;IDE)
CD-W512 (32x12x10/4Mo; 'E' pour IDE, 'S' pour SCSI)
CD-W516 (40x16x10/2Mo; 'E' pour IDE)
CD-W524E (40x24x10/2Mo/IDE)
CD-W540E (48x40x12/8Mo;IDE, le F540 est un externe USB (6x4x4) ou USB2.0)
CD-W522E (52x52x24/2Mo;IDE)
DW552G (52x52x32/?Mo;IDE, lit les DVDs en 16x)

Il semblerait que le CD-R50S nécessite une version firmware 1.0E ou plus pour graver correctement en 4x de façon fiable. L'étalonnage de la puissance laser est faite par consultation d'une table et non dynamiquement, d'où la nécessité de mettre à jour le firmware pour bien graver certaines marques de CD-R.

Les CD-R50S et CD-R55S semblent utiliser le même jeu de commandes que le JVC XR-W2010.

http://www.teac.co.jp/dspd/download/firmware/cd-r55s/updater.html propose une page sur la mise à jour du CD-R55S.


Sujet: [5-1-24] Wearnes
(2001/06/25)

Voir http://www.wpinet.com.sg/ [Le site a déménagé ?]

Les différents modèles sont :

CDR-432 (4x2/1Mo;SCSI, basé sur une technologie Philips CDD2000)
CD-R 622 (6x2/1Mo;IDE)
CD-R 632P (6x2/1Mo;SCSI, basé sur une technologie Philips CDD2600)
CDRW-622 (6x2x2/1Mo;IDE)
The CD-R 622 ne supporte pas la gravure en "disc-at-once". D'après le fichier "readme" CDRDAO, il est possible de mettre à jour le 622 (ainsi que son cousin Memorex) en écrivant l'image ROM D4.0 du CRW-1622 sur une EPROM PLCC 27c020 et de remplacer le circuit ROM enfiché dans le graveur.

Le CDRW-622 supporte le packet writing, et est upgradable par flash.


Sujet: [5-1-25] Turtle Beach
(1998/04/06)

Voir http://www.tbeach.com/products/tbs2040r.htm

Les différents modèles sont :

2040R (4x2/512K;SCSI, basé sur une technologie Ricoh RS-1420C)

Beaucoup d'utilisateurs ont rencontré des problèmes en installant la carte AdvanSys SCSI vendue avec le graveur. La plupart des problèmes peuvent être contournés en activant la détection PnP, qui est désactivée par défaut.


Sujet: [5-1-26] Creative Labs
(2004/12/10)

Voir http://www.creative.com/

Les différents modèles sont :

CDR2000 (2x2/512K;SCSI, basé sur une technologie Ricoh RS1060C)
CDR2224 (24x2x2/2Mo;IDE, basé sur une technologie JVC XR-W2080?)
CDR4210 (4x2/1Mo;SCSI, basé sur une technologie Panasonic CW-7501)
CDR4224 (24x4x2/2Mo; IDE, basé sur une technologie JVC XR-W4080?)
CDR?? "CD Studio" (24x4x4/2Mo;IDE, basé sur une technologie ??)
CDR6424 (24x6x4/2Mo;IDE, basé sur une technologie Ricoh 7060A)
CDR8432 (32x8x4/2Mo;IDE, basé sur une technologie Plextor PX-W8432T; ainsi que les 8433/8435/8438/8439)
CDR121032 (32x12x10/2Mo, basé sur une technologie Plextor PX-W1210)
CDR8433 (identique au 8432, basé sur une technologie Panasonic CW-7585)
CDR8435 (identique au 8432, basé sur une technologie Samsung SW-208)
CDR8438 (identique au 8432, basé sur une technologie ??)
CDR8439 (identique au 8432, basé sur une technologie CW-7586)
CDR121032 #1 (32x12x10/2Mo;SCSI, basé sur une technologie Plextor PX-W1210)
CDR121032 #2 (32x12x10/2Mo;SCSI, basé sur une technologie Lite-On LTR-1210)
CDR161040 (40x16x10/2Mo;IDE, basé sur une technologie ??)
CDR241040 (40x24x10/2Mo;USB ou FireWire, basé sur une technologie ??)
CD-RW 52.24.52 (52x52x24/?Mo;IDE)
CD-RW 52-32-52x (52x52x32/?Mo;IDE)
Creative propose plusieurs modèles 32x8x4, à commencer par le 8432 (base Plextor). Selon l'ancien site http://www.ping.be/satcp/writer04.htm, les 8433, 8435, 8438, et 8439 sont très proches. Il semblerait qu'ils aient procédé de la même manière pour les modèles 32x12x10.

De façon générale, lire ce qui est inscrit sur la boite ne vous dira pas vraiment ce qu'il y a à l'intérieur.


Sujet: [5-1-27] Taiyo Yuden
(1998/04/06)

Voir ?

Les différents modèles sont :

EW-50 (4x2/?;SCSI)


Sujet: [5-1-28] Memorex
(2002/10/15)

Voir http://www.memorex.com/
Voir http://www.memorexlive.com/

Les différents modèles sont :

CR-622 (6x2/1Mo;IDE, basé sur une technologie Wearnes CD-R 622)
CRW-1622 (6x2x2/1Mo;IDE, basé sur une technologie Wearnes CDRW-622)
CRW-2642 (6x4x2/2Mo;IDE, basé sur une technologie Yamaha CRW-4260??)
CDRW-2216 (16x2x2/1Mo;IDE, basé sur une technologie Yamaha CRW-2216E)
CDRW-2224 (24x2x2/2Mo;IDE, basé sur une technologie JVC XR-W2080?)
CDRW-4206-USB (6x4x2/2Mo;USB, basé sur une technologie ??)
CRW-4224 (24x4x2/2Mo;IDE, basé sur une technologie JVC XR-W4080?)
CDRW-8220 (20x8x2/2Mo;SCSI, basé sur une technologie ??)
CDRW-12432 (32x12x4/2Mo;IDE, basé sur une technologie ??)
"32X CD ReWritable Drive" (40x32x12/?Mo;IDE)
"40X CD ReWritable Drive" (48x40x12/2Mo;IDE)
"48X CD ReWritable Drive" (48x48x12/2Mo;IDE)
"48Xv2 CD ReWritable Drive" (48x48x24/2Mo;IDE)
"52X CD-ReWritable Drive" (52x52x24/?Mo;IDE)


Sujet: [5-1-29] Hi-Val
(1999/02/07)

Voir http://www.hival.com/

Hi-Val ne fabrique pas de graveurs. Ils reconditionnent et fournissent un support pour des graveurs fabriqués par d'autres sociétés. Les provenances peuvent varier (Wearnes, Ricoh, Philips, JVC, Mitsumi, et autres).


Sujet: [5-1-30] Dysan
(1999/02/07)

Voir ??

Les différents modèles sont :

CR-622 (6x2/1Mo;IDE, basé sur une technologie Wearnes CD-R 622)
CRW-1420C (6x2/512K;SCSI, basé sur une technologie Ricoh 1420C??)
CRW-1622 (6x2x2/1Mo;IDE, basé sur une technologie Wearnes CDRW-622)
CDRW-2216 (16x2x2/1Mo;IDE, basé sur une technologie Yamaha CRW-2216E)

Le CRW-1622 est généralement vendu avec un logiciel NTI, mais la version de ce dernier ne fonctionne pas correctement. L'upgrade vers la version courante (http://www.ntius.com/) résout les problèmes.


Sujet: [5-1-31] Traxdata
(2001/10/28)

Voir http://www.traxdata.com/ (nécessite Flash)

Les différents modèles sont :

CDR4120 (12x4/1Mo;SCSI, basé sur une technologie Teac CD-R55S)
CDRW2260 "Pro" (6x2x2/1Mo;SCSI, basé sur une technologie Yamaha CRW-2260)
CDRW2260 "Plus" (6x2x2/1Mo;IDE, basé sur une technologie Philips CDD-3610?)
CDRW-4260 "Pro" (6x4x2/2Mo;SCSI, basé sur une technologie Yamaha CRW-4260)
CDRW-2224 "Plus" (24x2x2/?Mo;???, basé sur une technologie Philips CDD3801??)
CDRW-4424 "Plus" (24x4x4/2Mo;IDE, basé sur une technologie Philips CDD4201??)
(Le CDRW2260 "Pro" peut également être basé sur une technologie Philips CDD-3600?)


Sujet: [5-1-32] Benq (ex-Acer)
(2004/12/10)

Voir http://www.benq.com/

Les différents modèles sont:

CDW6206A (6x2x2/512K;IDE)
CRW4406EU (6x4x4/2Mo;USB)
CRW4432A (32x4x4/?Mo;IDE)
CRW6432A (32x6x4/2Mo;IDE)
CRW8432A (32x8x4/8Mo;IDE)
CRW8432IA (32x8x4/2Mo;IDE)
CRW1032A (32x10x4/4Mo;IDE)
CRW1610A (40x16x10/?Mo;IDE)
CRW2410MR (32x24x10/?Mo; external USB2.0)
CRW3210A (40x32x10/?Mo;IDE,'AI' = USB2.0)
CRW4012P (48x40x12/?Mo;IDE,'EU' = USB2.0)
CRW4816P (48x48x16/2Mo;IDE)
CRW5224P (52x52x24/2Mo;IDE,'WU' = USB2.0)
5232W (52x52x32/2Mo;IDE)

Un utilisateur qui avait des problèmes de calibration de puissance avec un CRW1032A et un firmware 7.EZ a trouvé un outil d'ajustement de la puissance laser dans la mise à jour 7.GZ sur le site www.acercm.com. La version nord-américiaine n'est pas vendue avec cet outil, mais il n'est pas évident qu'il soit nécessaire.


Sujet: [5-1-33] Waitec
(2003/11/29)

Voir http://www.waitec.com/

Les différents modèles sont :

WT4046 (6x4x2/2Mo; le modèle "EI" est IDE)
WT2036 (6x2x2/1Mo; le modèle "EI" est IDE)
WT412 (12x4/1Mo;SCSI)
WT48 (8x4/1Mo;SCSI)
WT2082 (20x2x2/4Mo;SCSI, le "EXT" étant externe, basé sur une technologie ??)
WT2444EI (24x4x4/2Mo;IDE, basé sur une technologie Philips CDD4201?)
"Frisby" (24x4x4/2Mo;PCMCIA/USB)
WT3244EI (32x4x4/2Mo;IDE, basé sur une technologie ??)
WT3284EI (32x8x4/4Mo;IDE, basé sur une technologie Plextor PX-W3284?)
"Shuttle" (32x8x4/2Mo;IDE)
"Celerus" (32x10x4/4Mo;IDE)
"Saurus" (32x12x8/4Mo;IDE)
"Raptor" (32x12x10/4Mo; "Red" pour IDE; basé sur une technologie CRD-BP1300P??)
"X-File" (32x12x10/2Mo;IDE, lit les DVDs en 8x, grave les DVD+RW en x2.5)
"Aladar" (40x16x10/2Mo;IDE)
"T-Rex" (40x16x10/2Mo;SCSI, basé sur une technologie Sanyo CRD-BP1400P??)
"SfinX 16" (40x16x10/8Mo;IDE, lit aussi les DVDx10)
"Titan" (40x20x10/2Mo;IDE)
"Megalus" (40x24x10/2Mo;IDE)
"Storm 24" (40x24x10/?Mo;IDE)
"Storm 32" (40x32x10/4Mo;IDE)
"Frisby II" (40x40x12/2Mo;USB2.0, portable)
"Storm 40" (48x40x12/4Mo;IDE)
"Storm 48" (48x48x16/2Mo;IDE)
"Storm 52" (52x52x24/2Mo;IDE)
"Storm 52/3" (52x52x32/2Mo;IDE)


Sujet: [5-1-34] BTC
(1998/11/18)

Voir http://www.btcusa.com/

Les différents modèles sont:

BCE62IE (6x2x2/1Mo;IDE, basé sur une technologie Philips CDD3610??)
Le BCE62IPE est un BCE62IE avec convertisseur port parallèle/IDE.


Sujet: [5-1-35] Caravelle (Sanyo)
(2004/12/10)

Voir http://www.sanyo.com/

Les différents modèles sont:

CRD-R800S (20x8/2Mo;SCSI)
CRD-RW1 (20x8x2/2Mo;SCSI)
CRD-RW2 (32x12x4/4Mo;SCSI)
CRD-BP2 (32x12x4/2Mo;SCSI)
CRD-BP3 (32x12x10/2Mo;SCSI)
CRD-BP4 (40x16x10/2Mo;SCSI; existe également en 4Mo)
CRD-BP900P (32x12x4/2Mo;IDE)
CRD-BP1300P (32x12x10/2Mo;IDE)
CRD-BP1400P (40x16x10/2Mo;IDE; existe également en 4Mo)
CRD-BP1500P (40x24x10/2Mo;IDE; 'U' pour USB)
CRD-BP1600P (40x32x10/4Mo;IDE)
CRD-SBP15A (32x24x10/2Mo;IDE, portable, en OEM uniquement)
CRD-BP1500U40X (40x40x12/4Mo;IDE, le modèle externe est en USB2.0)
CRD-BP1600P (40x32x10/4Mo;IDE)
CRD-BP1700P (40x40x12/4Mo;IDE)
[ Sanyo a cessé la vente de graveurs de CD en 2002. ]

Les mises à jour firmware sont disponibles sur le site http://www.sannet.ne.jp/BURN-Proof/. [Ne semble plus être en ligne].

Il semblerait que Mirai Technologies (http://www.mirai-technologies.com/) soit revendeur de ces graveurs.


Subjet: [5-1-36] Micro Solutions
(1999/02/26)

Voir http://www.micro-solutions.com/

Les différents modèles sont :

190100 (6x2x2/1Mo;Parallèle, basé sur une technologie Ricoh MP-6200)
190120/190126 (6x4x2/?Mo;Parallèle, basé sur une technologie Yamaha CRW-4261)
190127 (8x4x2/2Mo;Parallèle, basé sur une technologie Mitsumi CD-4802TE)

Tous ces produits sont des graveurs standards combinés à une interface port parallèle Micro Solution.


Sujet: [5-1-37] Pacific Digital
(2004/12/10)

Voir http://www.pacificdigital.com/

Les différents modèles sont :

224ei (24x2x2/2Mo;IDE, basé sur une technologie JVC XR-W2080)
226ei (6x2x2/1Mo;IDE, basé sur une technologie Philips CDD3610??)
428ei (8x4x2/2Mo;IDE, basé sur une technologie Mitsumi CR-4802TE)
428USB (8x4x2/2Mo;USB, basé sur une technologie Mitsumi CR-4802TU)
416si (16x4x4/2Mo;SCSI, basé sur une technologie Yamaha CRW-4416S?)
448USB (8x4x4/2Mo;USB, basé sur une technologie ??)
8824si (24x8x8/4Mo;SCSI, basé sur une technologie Yamaha CRW-8824??)
8832ei (32x8x8/2Mo;IDE, basé sur une technologie ??)
121032ei (32x12x10/2Mo;IDE, basé sur une technologie Lite-On 32x12x10)
161040ei (40x16x10/8Mo;IDE, basé sur une technologie Yamaha CRW-2100?)
241040ei (40x24x10/2Mo;IDE, existe également en USB)
321040ei?? (40x32x10/2Mo;IDE)
321248ei (48x32x12/2Mo;IDE)
Xtreme32 #1 (40x32x10/2Mo;USB2.0 et USB (8x4x4))
Xtreme32 #2 (48x32x12/2Mo;USB2.0 et USB (8x4x4))
Mach40 #1 (48x40x12/2Mo;IDE)
Mach40 #2 (48x40x16/2Mo;IDE)
Mach48 (48x48x12/2Mo;IDE)
Xtreme48 (48x48x12/2Mo;USB2.0 et USB (8x4x4))
Mach52 (52x52x24/2Mo;IDE, existe également en USB2.0)
Blue Lightning52 (52x52x24/?Mo;IDE)

Sujet: [5-1-38] Iomega
(2004/12/10)

Voir http://www.iomega.com/

Les différents modèles sont :

ZipCD (24x4x4/2Mo;IDE, basé sur une technologie Philips CDD-4201)
ZipCD externe (6x4x4/2Mo;USB, basé sur une technologie ??)
CD-RW Predator 8x4x32 FireWire (32x8x4/2Mo;FireWire)
ZipCD 12/10/32 (32x12x10/2Mo;IDE, basé sur une technologie Plextor PX-W1210T)
ZipCD 16/10/40 (40x16x10/2Mo;IDE, basé sur une technologie ??)
CD-RW 24x10x40 USB (40x24x10/2Mo;USB)
CD-RW 40x12x48 USB (48x40x12/2Mo;USB2.0), également disponible en FireWire
CD-RW 48x24x48 USB (48x48x24/2Mo;USB2.0)
CD-RW 52x24x52 USB (52x52x24/2Mo;USB2.0)
CD-RW 52x32x52 USB (52x52x32/?Mo;USB2.0)


Sujet: [5-1-39] Goldstar (LG Electronics)
(2004/12/10)

Voir http://www.lge.com/
Voir http://www.lge.co.kr/
Voir http://www.lgeservice.com/

Les différents modèles sont :

CED-8041B (24x4x2/2Mo;IDE)
CED-8042B (24x4x4/2Mo;IDE)
CED-8080B (32x8x4/2Mo;IDE)
CED-8120B (32x12x8/8Mo)
GCC-4120B (32x12x8/2Mo;IDE, lit les DVDs en x8)
GCE-8160B (40x16x10/2Mo;IDE)
GCE-8240B (40x24x10/8Mo;IDE)
GCE-8320B (40x32x10/2Mo;IDE)
GCC-4320B (40x32x10/2Mo;IDE, lit les DVDs en x16)
GCE-8400B (40x40x12/2Mo;IDE)
GCE-8480B (48x48x16/2Mo;IDE)
GCE-4480B (48x48x24/2Mo;IDE, lit les DVDs en x16)
GCE-8481B (48x48x24/2Mo;IDE)
GCE-4520B (52x52x24/2Mo;IDE, lit les DVDs en x16)
GCE-8520B (52x52x24/2Mo;IDE)
GCE-8523B (52x52x24/2Mo;IDE)
GCE-8525B (52x52x32/2Mo;IDE)
Les deux premiers sont apparemment basés sur des modèles Sony 100/120. Il semblerait que le firmware soit différent (les modèles Goldstar sont censés permettre de l'"overburning", contrairement aux Sony).

Il semblerait qu'il existe également un modèle 32x4x4, mais il n'est pas répertorié sur leur site.


Sujet: [5-1-40] AOpen
(2004/10/12)

Voir http://www.aopen.com/

Les différents modèles sont:

CR1420C (4x2/512k;SCSI, basé sur une technologie Ricoh RS-1420C?)
CRW620 (6x2/1Mo;SCSI, basé sur une technologie ??)
CRW622 (6x2/1Mo;IDE, basé sur une technologie Wearnes CD-R 622??)
CRS446U (6x4x4/1Mo;USB, "crab shell")
CRW9420 (20x4x4/2Mo;IDE, basé sur une technologie Ricoh MP-7040A?)
CRW9624 (24x6x4/2Mo;IDE, basé sur une technologie Ricoh MP-7060A?)
CRW9832 (32x8x4/2Mo;IDE)
CRW1232 (32x12x10/4Mo;IDE)
DRW4624 (24x6x4/2Mo;IDE, lit les DVDx4)
RW5120A (32x12x10/2Mo;IDE, lit les DVDx4)
DVRW2412PRO (32x12x10/2Mo, lit également les DVD+RW)
CRW1632 (32x16x10/2Mo;IDE)
CRW2040 (40x20x10/2Mo;IDE)
CRW2440 (40x24x10/2Mo;IDE)
CRW3248 (48x32x12/2Mo;IDE, buffer de 8 Mo en option)
EHW-4048U (48x40x12/2Mo;USB2.0)
CRW4048 (48x40x12/2Mo;IDE)
CRW4850 (50x48x12/2Mo;IDE)
CRW4852 (52x48x24/2Mo;IDE)
CRW5232 (52x52x32/2Mo;IDE)


Sujet: [5-1-41] Toshiba
(2000/04/13)

Voir http://www.toshiba.com/

Les différents modèles sont:

SD-R1002 (24x4x4/2Mo;IDE, lit les DVDs en 4x)

Sujet: [5-1-42] TDK
(2002/10/15)

Voir http://www.tdk.com/

Les différents modèles sont:

8/4/32 veloCD (32x8x4/4Mo;IDE, basé sur une technologie ??)
12/10/32 veloCD (32x12x10/2Mo;IDE, basé sur une technologie Plextor PX-W1210A)
16/10/40 veloCD (40x16x10/2Mo;IDE, basé sur une technologie Sanyo CRD-BP1400P?)
24/10/40 veloCD (40x24x10/2Mo;IDE, existe également en externe USB2.0 et FireWire)
32/10/40 veloCD (40x32x10/?Mo;IDE, basé sur une technologie Sanyo CRD-BP1600PN?)
40/12/48 veloCD (48x40x12/2Mo;IDE)
48/16/48 veloCD (48x48x16/2Mo;IDE, existe également en externe USB2.0)
52/24/48 veloCD (52x48x24/2Mo;IDE)

Sujet: [5-1-43] Lite-On
(2004/12/10)

Voir http://www.liteonit.com.tw/

Les différents modèles sont:

LTR-0841 (32x8x4/2Mo;IDE)
LTR-1240 (32x12x4/? Mo;SCSI)
LTR-1210 (32x12x10/2Mo;IDE)
LTR-2101B (32x12x10/2Mo;IDE)
LTR-12102B/C (32x12x10/2Mo;IDE)
LTR-12102C (32x12x10/2Mo;IDE)
LTR-16101B/C (40x16x10/2Mo;IDE)
LTR-16102B/C (40x16x10/2Mo;IDE)
LTR-24102B (40x24x10/2Mo;IDE)
LTR-32123S (40x32x12/2Mo;IDE)
LTR-40125S (48x40x12/2Mo;IDE)
LTR-48125S (48x48x12/2Mo;IDE, identique au 48125W/48126S?)
LTR-48246S (48x48x24/2Mo;IDE)
LTR-52246S (52x52x24/2Mo;IDE)
LTR-52327S (52x52x32/2Mo;IDE)
[ Propose également des combos lecteur DVD/graveur CD. ]
Certains modèles semblent être basés sur une technologie Plextor. Certains affirment que le LTR-0841 peut être transformé en LTR-12101B par mise à jour firmware; voir http://www.cdrinfo.com/tips/liteon_oc.shtml à ce sujet.

Le support client est géré par les revendeurs.

Il existe un logiciel de configuration appelé "WSES" que l'on peut utiliser les graveurs et les disques. On en trouve des copies sur le web.


Sujet: [5-1-44] CenDyne
(2004/03/05)

Voir http://www.cendyne.com/

Les différents modèles sont:

CDI CD00000 (20x4x4/2Mo;SCSI)
CDI CD00001 (20x4x4/2Mo;SCSI)
CDI CD00015 (20x4x4/2Mo;SCSI)
CDI CD00016 (24x4x2/2Mo;IDE)
CDI CD00017 (24x4x4/2Mo;IDE)
CDI CD00018 (32x4x4/2Mo;IDE)
CDI CD00023 (32x8x4/2Mo;IDE)
CDI CD00028 (32x12x4/4Mo;SCSI)
CDI CD00029 (24x6x4/2Mo;SCSI)
CDI CD00030 (24x6x4/2Mo;SCSI)
CDI CD00032 (24x6x4/2Mo;SCSI)
CDI CD00036 (20x8/2Mo;SCSI)
CDI CD00037 (20x8/2Mo;SCSI)
CDI CD00038 (20x8/2Mo;SCSI)
CDI CD00039 (20x8/2Mo;SCSI)
CDI CD00040 (24x6x4/2Mo;SCSI)
CDI CD00045 (32x12x4/4Mo;SCSI)
CDI CD00047 (32x6x4/2Mo;IDE)
CDI CD00055 (32x12x10/4Mo;IDE)
CDI CD00056 (24x4x4/2Mo;IDE)
CDI CD00057 (32x8x8/2Mo;IDE)
CDI CD00059 (32x12x10/2Mo;IDE, lit les DVDx8)
CDI CD00063 (32x12x10/?Mo;Firewire)
CDI CD00068 (20x4x4/?Mo;PCMCIA)
CDI CD00086 (20x4x4/?Mo;USB)
CDI CD00087 (40x16x10/?Mo;IDE)
CDI CD00090 (40x20x10/2Mo;IDE)
CDI CD00091 (40x24x10/2Mo;IDE)
CDI CD00092 (20x4x4/?Mo;PCMCIA ou USB)
CDI CD00094 (40x24x10/2Mo;FireWire)
CDI CD00102 (32x12x10/?Mo;USB)
CDI CD00104 (40x24x10/?Mo;USB)
CDI CD00102 (32x12x10/2Mo;USB2.0)
CDI CD00103 (40x16x10/2Mo;USB2.0)
CDI CD00104 (40x24x10/2Mo;USB2.0)
CDI CD00107 (40x32x12/2Mo;IDE)
CDI CD00116 (24x8x8/2Mo;USB2.0)
CDI CD00117 (48x40x12/2Mo;IDE)
CDI CD00118 (48x48x12/?Mo;IDE)
CDI CD00122 (48x40x12/2Mo;IDE)
CDI CD00123 (40x16x10/2Mo;IDE, lit les DVDx12)
CDI CD00134 (40x40x12/2Mo;USB2.0, chargement par le dessus)
CDI CD00137 (48x48x12/?Mo;IDE)
CDI CD00154 (40x32x12/2Mo;USB2.0)
CDI CD00167 (40x32x10/2Mo;IDE, lit les DVDx12)
CDI CD00172 (48x40x12/2Mo;USB2.0)
[ CenDyne a été rachetée par Genica Corporation en Décembre 2003. La gamme semble désormais plus réduite. ]

Tous ces modèles sont fabriqués par de grands constructeurs, reconditionnés et supportés par CenDyne. Dans la plupart des cas, les différences entre modèles sont minimes comme le conditionnement (par ex. Windows vs Mac) ou des variations interne et externe du même graveur.

CenDyne a le mérite de nommer ces modèles de façon simple (l'exact opposé de Waitec).


Sujet: [5-1-45] VST (SmartDisk)
(2001/03/03)

Voir http://www.vsttech.com/

Les différents modèles sont:

VST Portable CD-R/RW (20x4x4/2Mo;FireWire;portable)


Sujet: [5-1-46] ASUS
(2002/10/14)

Voir http://www.asus.com/

Les différents modèles sont:

CRW-4012A (48x40x12/2Mo;IDE, le modèle "-U" est un externe USB2.0)
CRW-4816A (48x48x16/2Mo;IDE)
CRW-5224A (52x52x24/2Mo;IDE)
CRW-5232AS (52x52x32/2Mo;IDE)


Sujet: [5-1-47] Samsung
(2002/10/16)

Voir http://www.samsung.com/
Voir http://www.samsungelectronics.com/odd/

Les différents modèles sont:

SN-308B (24x8x8/2Mo;IDE, lit les DVDs en 8x)
SM-308B (32x8x4/2Mo;IDE, lit les DVDs en 8x)
SW-208B (32x8x4/2Mo;IDE)
SW-216B (32x16x10/2Mo;IDE)
SM-316B (40x16x10/8Mo;IDE, lit les DVDs en 12x)
SW-224B (40x24x10/2Mo;IDE)
SM-332B (40x32x10/8Mo;IDE, lit les DVDs en 12x)
SW-232B (40x32x10/8Mo;IDE)
SW-240B (40x40x12/8Mo;IDE)
SW-248B (48x48x16/8Mo;IDE)
SW-248F (48x48x24/8Mo;IDE)
SM-348B (48x48x24/8Mo;IDE, lit les DVDs en 16x)

Sujet: [5-1-48] APS / La Cie
(2004/12/10)

Voir http://www.lacie.com/

Les différents modèles sont:

APS "52x24x52 FireWire & USB CD-RW" (52x52x24/?Mo;FireWire & USB2.0)
[ APS a été racheté par LaCie en 1998. ]

Ces produits sont des graveurs d'autres fabricants repackagés.


Sujet: [5-2] Quelle est la durée de vie d'un graveur?
(1998/04/06)

Le MTBF (Mean Time Between Failures, Temps Moyen Entre Pannes) d'un graveur est typiquement de 50000 à 100000 heures, et ils sont vendus avec une garantie d'un an. A comparer avec les disques durs qui ont un MTBF de 500000 à 1000000 d'heures et qui sont garantis de 3 à 5 ans.

La plupart des graveurs n'ont pas été conçus pour une production de masse; les seules exceptions sont les "vétérans" Philips CDD 522, Kodak PCD 600, et Sony CDW-900E.

Le MTBF ne donne pas une estimation de la durée de vie d'un appareil. C'est une estimation de taux de pannes durant la durée de vie estimée, qui est généralement de l'ordre de deux ans, le taux de pannes augmentant après. Si vous avez des graveurs neufs avec une MTBF de 25000 ans, et que vous faites fonctionner mille unités pendant 100 heures, vous pouvez vous attendre à voir quatre d'entre eux tomber en panne. Ce qui ne signifie pas que si vous les faites fonctionner toutes pendant 2,8 années, elles vont toutes tomber en panne.


Sujet: [5-3] Quel type de PC est recommandé?
(1999/10/04)

Si vous êtes sur le point d'acheter un PC et que vous pensez vous équiper d'un graveur, voici quelques principes à garder à l'esprit. (Voir la section suivante pour les Mac).

CPU: prenez un Pentium moyenne gamme ou mieux. En règle générale il est bon d'acheter une machine rapide, d'autant plus que les systèmes sont dépassés au bout d'un an et obsolètes au bout de trois ou quatre ans. Un "486" est la configuration minimum pour un graveur; un Pentium vous donnera un peu plus de marge. Les Pentium II et plus sont un peu surdimensionnés pour de la gravure, mais ce n'est pas forcément une mauvaise chose.

Carte mère: pour du SCSI, choisissez-là avec slots PCI. Pour de l'IDE, choisissez-là avec bus UDMA/33 (une valeur supérieure est superflue pour de la gravure). Voir la section (5-15) pour les infos sur la configuration et une mise en garde sur les choix des drivers pour le bus.

SCSI: l'interface SCSI demeure un bon choix pour les graveurs et lecteurs de CD-ROM, même si les nouvelles technologies comme l'UDMA/133 ont modifié la donne. Que le contrôleur soit intégré ou non à la carte mère, assurez vous qu'il soit compatible ASPI (Voir la section (5-7)). Le "Wide SCSI" si vous utilisez un disque dur SCSI, mais pour les graveurs une carte Fast SCSI 8-bits suffit amplement. Le cartes SCSI à technologie "bus-mastering" sont préférables aux cartes sans "bus-mastering", parce qu'elles permettent le transfert de données vers et depuis la mémoire du système directement, sans solliciter le CPU, rendant les opérations plus rapides.

Parallèle: certains fabricants vendent des graveurs fonctionnant sur port parallèle. Vous devez avoir dans ce cas un port parallèle compatible EPP (si vous avez un Pentium ou équivalent, il y a de grandes chances que cela soit le cas).

Carte son : les cartes Creative Labs SB16 et AWE32 sont les plus répandues, mais si vous songez à faire de l'enregistrement audio, reconsidérez la question. Voir les sections (3-12) et (3-13) pour d'autres choix.

Disque dur: doit être raisonnablement rapide, et avec suffisamment de capacité pour stocker toutes les données que vous voudrez transférer sur un CD. Les disques IDE fonctionnent correctement. Voir la section (5-6) pour plus de détails.

Carte graphique et moniteur: cela dépend de ce que vous prévoyez de faire. Une carte vidéo PCI est de fait un standard aujourd'hui, et le prix des moniteurs 17" a chuté. Si vous prévoyez de créer des produits multimédia, montez en gamme.

CD-ROM: les SCSI et IDE sont compatibles avec la gravure, mais certains lecteurs mieux que d'autres. Voir la section (5-5).


Sujet: [5-4] Quel type de MAC est recommandé?
(2002/01/11)

Tous les Mac de la série Quadra 700 ou mieux avec un disque suffisamment rapide conviendra pour de la gravure en 2x. Tous les PowerMac, et probablement les clones de Mac, devraient faire l'affaire à haute vitesse. Les utilisateurs de PowerBook doivent faire attention aux machines antérieures aux modèles 3400 et G3.

La plupart des graveurs SCSI,USB (pour les machines appropriées) ou FireWire fonctionnent correctement. Vérifiez auprès de l'éditeur du logiciel que vous prévoyez d'utiliser que le graveur choisi est bien supporté. Vous pouvez également utiliser le connecteur IDE sur certains Macintosh.

La création d'une image disque est plus sûre qu'une gravure à la volée. Si votre logiciel de gravure doit rassembler les fichiers et construire une image ISO-9660 à la volée, il est préférable d'avoir un PowerMac.

L'utilisation de la fonction "simulated cut" disponible sur Toast et d'autres logiciels est également une approche prudente, au moins le temps de maîtriser le système. Assurez-vous de désactiver le partage de fichiers avant de lancer une gravure, sinon cette dernière va échouer si elle essaie de lire un fichier déjà ouvert. Vous risquez aussi d'avoir des problèmes si vous essayez d'écrire depuis le volume de boot/système, si il y a déjà des fichiers ouverts.

La bonne nouvelle pour les possesseurs de Mac est que les configurations matérielle et logicielle nécessaires pour la gravure de CD-R évoluent lentement mais sûrement.


Sujet: [5-5] Quels lecteurs de CD-ROM fonctionnent correctement avec les CD-R?
(1999/09/19)

En plus de la question évidente - peut-il lire les CD-R que vous venez de créer - se pose également la question du bon fonctionnement d'un lecteur comme source pour la copie. Pour être plus précis:

Les modèles SCSI de Plextor ont bonne réputation. Les Plextor 6Plex et supérieurs permettent l'extraction audio-numérique à des vitesses élevées, et sont vendus avec un ensemble d'utilitaires "utiles". Le 8Plex et les modèles plus récents sont souvent recommandés. Le 12Plex peut extraire de l'audio à une vitesse d'environ 9x, et le 12/20 jusqu'à 20x. La correction d'erreur du 12/20 semblant un peu moins bonne au dessus de 8x, il est préférable, à moins que le disque ne soit très propre, d'extraire à une vitesse inférieure. Beaucoup de disques durs ont de toute façon des problèmes pour traiter les données à cette vitesse.

Les Panasonic 12x IDE et Panasonic CR585 24x IDE ont été recommandés à plusieurs reprises, ainsi que le Teac CD516S.

Vous trouverez des tests concernant la vitesse et la qualité chez http://come.to/cdspeed.

Les modèles NEC les plus anciens ont tendance à monopoliser le bus SCSI. Les modèles NEC les plus anciens (spécialement le NEC 3x), certains modèles Mitsumi, et certains modèles Acer (par ex. NEC 3x et Acer 8x) peuvent avoir des problèmes pour lire les CD-Rs.

Certains lecteurs de CD-ROM IDE peuvent être utilisés pour faire des copies directes CD à CD avec certains logiciels (comme Adaptec CD-Creator 2 et WinOnCD). C'est le même problème que pour l'extraction audionumérique: certains lecteurs ne posent aucun problème, d'autres oui, et ceux qui fonctionnent bien peuvent ne pas être compatibles avec tous les logiciels. Le Teac 8x a été testé pour bien fonctionner avec CD Creator pour des copies de CD de données

Il y a une règle pour la duplication CD à CD : la source doit être plus rapide que la cible (par ex. une source 4x pour une cible 2x, une source 6x pour une cible 4x).

Un bref résumé des caractéristiques de certains modèles peut être trouvé sur: http://www.fwb.com/software/support/reference/cdt2.0.5_supp_devices.html


Sujet: [5-6] Quel type de DD utiliser avec un CD-R? Doit-il être compatible "Audio-Vidéo"?
(2002/01/11)

N'importe quel disque dur récent fera l'affaire. En 1998 la problématique était différente, mais les disques durs "modernes" sont suffisamment rapides et "intelligents".

Il y a beaucoup de confusions sur la définition exacte "disque AV". Une brève présentation en est faite ici: pour plus d'infos voir l'article de Bertel Schmitt chez http://www.fadden.com/doc/avdrive.txt.

Le point le plus important est la recalibration thermique. Un disque dur "ancien" fait très souvent une pause pouvant aller jusqu'à une demi-seconde (ou plus selon certains) pour ajuster le positionnement des têtes à la température courante. Pour la plupart des applications, cela n'a aucune conséquence, mais lors de la gravure d'un CD-R, vous devez pouvoir écrire intégralement une piste sans être interrompu. Les modèles "AV" gèrent le problème de façon à ne pas interrompre l'activité du disque.

Un disque qui fait une recalibration thermique rapide est acceptable si le système est par ailleurs suffisamment rapide ou que le buffer du graveur et/ou du logiciel est de taille suffisante (les premiers graveurs n'avaient que 64ko, alors que les modèles actuels ont 2 ou 4 Mo, ce qui ne répondaient pas au problème). Vous devez vous assurer que le tampon d'écriture du graveur ne se vide jamais lors de la phase de recalibration, afin de ne pas risquer un "buffer underrun".

La plupart des disques durs modernes font de la recalibration thermique intelligente. Il n'y a donc pas lieu de s'inquiéter à ce sujet.

Ce qui différenciait un Seagate Barracuda d'un Seagate Barracuda AV est que ce dernier est conçu pour des performances AV. Cela était fait par une modification logicielle qui optimise les mécanismes de cache, de correction d'erreurs, et autres paramètres SCSI qui améliorent les performances lors des transferts de gros blocs de données contigües. Ce type d'optimisation était encore plus important pour la vidéo numérique (qui requiert des débits de l'ordre de plusieurs Mo/s), aux limites des capacités du disque.

Si vous pensez que les optimisations AV peuvent vous aider, jetez un oeil chez "Dr. SCSI" à l'adresse http://www.scsitools.com/.


Sujet: [5-7] Quelle carte SCSI utiliser avec un graveur ?
(1999/10/20)

Cette section ne s'adresse qu'aux utilisateurs de PC qui ne sont pas intéressés par une solution IDE. Les Macintosh et la plupart de systèmes UNIX (autres qu'un PC) ont un contrôleur SCSI intégré. Certains systèmes ont un contrôleur SCSI intégré, d'autres non. Cette section concerne les utilisateurs de PC qui souhaitent ajouter des périphériques SCSI. Les propriétaires de Macintosh sans SCSI doivent utiliser une interface préconisée par Apple.

L'utilisation de contrôleurs SCSI différents pour le disque dur et le graveur peut être recommandé, mais n'est pas nécessaire dans le cas de cartes non-ISA. Si votre graveur monopolise le bus SCSI, cependant, le DD peut ne pas être en mesure de maintenir le buffer plein. Sous certains OS, en particulier OS/2, les périphériques qui supportent la déconnexion SCSI fonctionneront mieux que ceux qui ne la proposent pas.

En général, le plus rapide est le meilleur. PCI ou VLB (désormais désuet) sont mieux que l'ISA, et la carte doit supporter (et avoir activé) la déconnexion SCSI. Il n'est pas nécessaire d'utiliser du "wide" SCSI pour chaque composant. Les débits nécessités par un CD-R, contrairement aux disques durs, sont largement couverts par le "narrow" SCSI. Si vous prévoyez d'acheter un disque dur SCSI dans le futur, cependant, il peut-être préférable d'acheter directement une carte qui supporte des protocoles plus rapides.

Vous devez activer le transfert synchrone pour les périphériques qui le supportent. C'est la cas de la plupart des graveurs. Si votre graveur ne fonctionne pas dans cette configuration, désactivez-le et essayez à nouveau.

Le contrôleur doit supporter la norme ASPI (ASPI permet l'interfaçage entre les logiciels et les contrôleurs SCSI) à la fois sous DOS et Windows.

Si vous prévoyez de "booter" depuis un CD-ROM inséré dans votre périphérique SCSI, assurez-vous que votre carte le permet.

Pour quelques conseils sur le câblages et les terminaisons, voir l'article de Bertel Schmitt sur http://www.fadden.com/doc/scsi-trm.txt.

Les sections ci-dessous détaillent certaines cartes. Il en existe d'autres, par exemple:

Advansys - http://www.advansys.com/
DTC - http://www.datatechnology.com/
CSC - http://www.corpsys.com/


Sujet: [5-7-1] Adaptec - 1510/1522A/1540/1542CF
(1998/04/06)

Voir http://www.adaptec.com/

Il s'agit de contrôleurs ISA, plus adaptés pour un graveur que pour un disque ou lecteur rapide. Si vous avez un système à base d'IDE et que vous désirez installer une carte SCSI pour gérer un graveur, un scanner ou un lecteur de bandes, l'un de ces modèles peut convenir.


Sujet: [5-7-2] Adaptec - 2840/2910/2920/2930/2940
(1999/10/20)

Voir http://www.adaptec.com/
Voir http://www.adaptec.com/products/datasheets/specs/

L'Adaptec 2940 (PCI) est très répandue -- si ce n'est la plus répandue -- bien que certains utilisateurs aient reporté des problèmes avec l'Adaptec 2840 (VLB). Voir le fichier README fourni avec Adaptec EZ-SCSI v4.0 et plus au sujet de tests que vous pouvez faire avec SCSIBench. Le 2930 est un bon choix pour la gravure.

Si vous avez des problèmes pour graver avec une 2940UW, allez dans le menu de configuration (taper Ctrl-A ou Ctrl-Q pendant la phase de boot) et assurez-vous que le graveur est configuré pour 10Mo/sec avec "Wide Negotiation" désactivée.

Quelques caractéristiques des cartes 2910, 2920, 2930 et 2940:

2910
Bus-mastering, pas de BIOS, Fast SCSI-2.
2920A/B
Pas de bus-mastering, BIOS, Fast SCSI-2.
2920C
Bus-mastering, BIOS, Fast SCSI-2.
2930/U/U2
Moins cher que la 2940, avec des caractéristiques similaires.
2940/W/U/UW/U2/U2W
Bus-mastering, BIOS, fast/ultra/wide/tout selon le modèle.
Booter depuis un CD-ROM nécessite que la carte ait un BIOS qui le supporte, et que le BIOS du PC le supporte également.

La 2940U2W propose quatre connecteurs (un connecteur interne 68 broches Ultra2-LVD, un connecteur interne 68 broches Ultra2, un interne 50 broches, un externe 68 broches Ultra2) et est vendue avec un câble spécial 50 broches terminé par un connecteur 50 broches extra plat. Vous pouvez ainsi avoir à la fois des connecteurs externes 50 et 68 broches, ainsi que des connecteurs internes 50 et 68 broches. Sur les précédents modèles, il n'était possible que d'utiliser deux connecteurs à la fois, contre cinq pour celle-ci.


Sujet: [5-7-3] ASUS - SC-200/SC-875
(2000/02/11)

Voir http://www.asus.com.tw/

L' ASUS SC-200 est un exemple de carte basée sur un chip Symbios Logic 810 (en l'occurrence, le NCR 53C810). Ces cartes offrent des performances correctes pour un prix raisonnable, et peuvent se révéler un meilleur choix que Adaptec pour beaucoup d'utilisateurs. (Examinez cependant en détail ces cartes; les moins chères ne peuvent fonctionner que sur une carte mère dont le BIOS supporte le SCSI. Cela peut se révéler un handicap si vous voulez "booter" depuis un disque dur SCSI).

L'ASUS SC-875, basé sur une technologie chip 53C875 , offre également des connecteurs Wide SCSI.

Symbios Logic a été racheté par LSI Logic. Pour des informations sur leurs produits, consulter http://www.lsilogic.com/products/io_standard/index.html.


Sujet: [5-7-4] Tekram - DC-390U/DC-390F
(2000/02/11)

Voir http://www.tekram.com/hot_products.asp?Product=DC-390_Series

Cartes SCSI peu chères basé sur une technologie circuit LSI Logic SYM53C875. La DC-390U est une carte Ultra SCSI, la DC-390F une carte Ultra Wide SCSI.


Subject: [5-7-5] Adaptec - 1350/1460/1480
(1999/12/18)

Voir http://www.adaptec.com/

Les "SlimSCSI" 1460 et 1480 sont des adaptateurs PCMCIA SCSI pour portables. La 1460 requiert un slot pour carte PC et supporte le SCSI-2, alors que la 1480 requiert un slot CardBus et supporte l'UltraSCSI

La "MiniSCSI" 1350 permet de conncter des périphériques SCSI à un port parallèle Son utilisation étant limitée par la vitesse du port parallèle, il sera difficile de graver à des vitesses supérieures à 2x.


Sujet: [5-8] Puis-je utiliser un graveur comme un lecteur normal?
(2002/04/12)

Vous pouvez, même s'il existe des raisons pour l'éviter. Le temps d'accès est moins bon que pour un lecteur de CD-ROM normal, à cause du poids de la tête. Les premiers graveurs étaient optimisés pour l'écriture, qui ne nécessite pas des temps d'accès rapides, et certains utilisateurs ont ainsi pu constater des lectures saccadées de fichiers vidéo. La plupart des modèles actuels ont des temps d'accès corrects (environ 100ms contre 80ms pour un lecteur).

Le MTBF (taux entre pannes) d'un graveur est historiquement moins bon que celui d'un lecteur, il est donc préférable d'utiliser un lecteur de CD-ROM pour préserver votre graveur. Ceci dit, étant donné le prix peu élevé des graveurs à l'heure actuelle, l'argument a moins de poids. Voir aussi la section (5-27) au sujet de la durée de vie des diodes laser.

La suite ne s'applique qu'à certains anciens graveurs ...

Sous Win95, certains graveurs ne sont pas vus comme lecteurs de CD-ROM sans ajouter des drivers spécifiques, ou inversement certains graveurs SCSI peuvent être vus jusqu'à 8 fois (8 LUN, Logical UNits) par le système. La raison pour laquelle certains graveurs, notamment les plus anciens, ne sont pas vus comme lecteurs vient du fait qu'ils sont classifiés comme des périphériques SCSI-2 "type 4", ce qui correspond à des périphériques capables uniquement d'écrire. Les lecteurs CD-ROM sont de "type 5".

HP et Philips avaient l'habitude de fournir des drivers pour leur produits, Corel en fournit plusieurs pour différents périphériques pour fonctionner avec leur produit CD Creator. Il était possible d'obtenir un patch sur le site ftp://ftp.adaptec.com/pub/BBS/win95/cdr4up.exe qui permet à un grand nombre de modèles "type 4", y compris les Yamaha CDR-100/102 et JVC XR-W2010, d'être "vus" comme des lecteurs de CD-ROM. Ces patches ne semblent plus être disponibles. Il reste possible de les trouver dans des archives.

Si vous n'avez pas les drivers pour un graveur SCSI, vous pouvez toujours contourner le problème en chargeant les drivers mode-réel pour le faire fonctionner sous Win9x de la façon suivante (exemple pour une carte Adaptec 2940):

Dans Config.sys:

DEVICEHIGH=C:\SCSI\ASPI8DOS.SYS /D
DEVICEHIGH=C:\SCSI\ASPICD.SYS /D:ASPICD0
Dans Autoexec.bat:
LH C:\WINDOWS\COMMAND\MSCDEX.EXE /D:ASPICD0 /M:12
De même, pour supprimer le driver Adaptec cdr4up, vous devez effacer le fichier "CDR4VSD.VXD" du répertoire \Windows\System\Iosubsys, et rebooter.


Pour les graveurs IDE, vous devez avoir un driver plus spécifique. Les fabricants ont généralement une page web dédiée. Consulter également http://www.drivershq.com/ et http://www.windrivers.com/.


Sujet: [5-9] Avec sous sans caddy ?
(1998/04/06)

Ceci est plus une question générale sur les CD-ROM que sur les graveurs, mais depuis que certains graveurs existent dans l'une ou l'autre configuration il semble que cela vaille la peine de traiter le sujet ici.

L'avantage d'un tiroir est le confort d'utilisation. Si vous voulez insérer un CD dans un graveur, vous avez juste à le mettre dedans, au lieu d'acheter une pile de caddies ou d'en rechercher un libre.

L'avantage du caddy est la longévité. Les CD risquent moins d'être rayés s'ils restent stockés dans un caddy (très important si vous avez des enfants), et la mécanique interne est moins exposée à la poussière. Les produits à tiroir ont un MTBF moins bon, du fait qu'ils comportent plus de pièces mobiles.

Il a été signalé que, à des vitesses de 12x et plus, certains CD provoquent des vibrations bruyantes dans les modèles à tiroir, contrairement aux modèles à caddy.

Si vous voulez monter un graveur latéralement, le modèle à caddy est préférable, bien que la plupart des modèles à tiroir possèdent des taquets qui maintiennent le CD en place. La présence de ces taquets réduisent le confort d'utilisation d'un modèle à tiroir.

Votre choix dépendra de vos besoins et des circonstances. Si vous prévoyez de copier plusieurs fois un même disque plusieurs fois (multisession, packet writing, ou autre), le choix du caddy semble meilleur.


Sujet: [5-10] Puis-je graver un CD depuis un lecteur JAZ? Un lecteur de bandes?
(1998/04/06)

Avec prudence, oui. Pour un lecteur Jaz, défragmenter le lecteur juste avant la gravure semble être la clé du succès. Il est également important de s'assurer que rien ne cherche à accéder au disque alors que l'écriture est en cours.

Un utilisateur a signalé être capable de graver en 1x depuis un lecteur DAT en utilisant Seagate's Direct Tape Access, mais cela n'est pas recommandé. Copier les données sur le disque dur puis graver depuis le disque dur est nettement plus sûr.

Il n'existe pas de rapports de gravures réussies en utilisant un lecteur de bandes perforées comme source.

Faire une passe de test est fortement recommandé lorsque l'on utilise ce type de périphériques.


Sujet: [5-11] Qu'est-ce que "Running OPC"?
(2003/12/02)

OPC signifie Optimum Power Control (ou Optimum Power Calibration , selon les cas; le process est parfois nommé Dynamic Power Control (DPC) ou Direct Read During Write (DRDW)). La plupart des graveurs font un étalonnage de puissance avant d'écrire pour ajuster la puissance laser. Des marques différentes de média ou des vitesses de gravure différentes requièrent des niveaux de puissance légèrement différents. Trop de puissance peut engendrer une gravure trop "marquée" et par là-même des interférences, et pas assez de puissance peut produire une gravure pas assez "marquée" et par là-même des problèmes à la lecture.

Le graveur va lire une valeur recommandée pour la puissance initiale (Recommended Optimum Recording Power value) dans l'ATIP (section (2-38)) du disque. Cette valeur est utilisée comme base de départ d'une série de tests d'écriture dans la zone PCA (Power Calibration Area) du disque.

"Running OPC" va plus loin en surveillant activement la puissance lors du processus de gravure et en ajustant la puissance laser en fonction des besoins. Si le graveur détecte des poussières ou des traces de doigt, la puissance laser est augmentée de façon à pouvoir traverser l'obstacle. Ceci est particulièrement utile pour des disques qui sont déplacés entre sessions d'enregistrement, comme les disques CD-RW ou CD-Rs multisessions.

Pour plus d'informations, voir un article sur le sujet sur http://www.osta.org/specs/pdf/opc.pdf. On trouvera également de bonnes infos sur http://www.mscience.com/faq64.html.


Sujet: [5-12] Quelles différences entre un graveur pour PC et un graveur audio autonome ?
(2002/02/27)

Les graveurs audio CD-R/CD-RW sont similaires aux CD-Rs pour ordinateurs, à l'exception qu'ils sont conçus pour faire partie intégrante d'une chaîne Hi-Fi et non pour être intégré dans un micro-ordinateur. Ils sont équipés d'entrées audio et de contrôles en face avant comme une platine cassette. Ils sont généralement plus chers que les graveurs pour micros. Certains graveurs ont à la fois des interfaces audio et SCSI-2.

Il existe deux catégories de CD-R audio, grand public et professionnel. Les unités grand public requièrent des supports spéciaux, et sont équipés du système SCMS (Serial Copy Management System, section (2-25)) pour interdire de faire des copies depuis une copie. Les supports vierges sont 4 à 5 fois plus chers que des supports pour CD-R pour micros et ne contiennent que 60 minutes d'audio, mais des supports 74 mn "Consumer Audio" font maintenant leur apparition pour un prix sensiblement équivalent à des CD-R "normaux".

Les modèles "professionnels" utilisent des supports "normaux" et n'intègrent pas de SCMS, et sont généralement équipés d'un ensemble important de fonctionnalités et de connecteurs entrée/sortie.

Si vous êtes déjà équipé d'un ordinateur, il est plus économique d'acheter un graveur pour micro et une bonne carte son ou une carte de transfert numérique (voir les sections (3-12) et (3-13) pour plus d'infos). La possibilité de pouvoir éditer un son sur un ordinateur avant gravure peut s'avérer très utile. Cependant, un CD-R audio présente certains avantages (même si toutes ces fonctionnalités ne sont pas présentes sur tous les modèles):

Evidemment, si vous enregistrez la musique en direct, forcément à une vitesse de 1x, chaque saut ou pause de la source sera dupliqué. Selon les cas, cela peut représenter ou non un problème.

Il n'est pas possible de graver des CD de données avec un graveur de salon.

(La différence de prix pour les supports audio est due à des questions de licences et de volume de ventes. Le fabricant paye une royaltie à un consortium en partant de la supposition que tout ce qui est enregistré sur CD audio est du piratage. La technologie est identique; les disques "audio" ont juste une marque qui indique que les royalties ont bien été payés. Voir également la section (7-17).) )

Il est théoriquement possible de faire accepter à un graveur audio des supports "normaux", mais dans la pratique cela nécessiterait une modification matérielle. Certains revendeurs vendent des modèles transformés, avec un firmware modifié ou des composants rajoutés, pour un prix plus elevé (et probablement une garantie séparée). Avec le Philips 870, il est possible de "tromper" le graveur en remplaçant le disque juste avant de graver. Certains sites proposant des DVD "code free" vendent aussi des chips (circuits) pour CD-R, comme http://www.dvdupgrades.ch/. Voir également la section (7-18).

Parmi les modèles "grand public", on trouve les Pioneer PDR-04 et PDR-05 (http://www.pioneerelectronics.com/).

Marantz propose des modèles professionnels, comme les CDR615 et CDR620.

Philips vend les CDR870 et CDR880 (basé sur une technologie CDD3600), qui savent gérer à la fois les CD-R et CD-RW . http://www.acdr.philips.com/products.htm. Si vous êtes intéressé par le Philips CDR765, un modèle grand public double CD, lisez l'article détaillé sur http://www.gallagher.com/music/cdr.htm et quelques notes sur http://members.tripod.com/~charleswolff/cdr765.html.

HHB vend un modèle "professionnel" , le CDR880. http://www.hhb.co.uk/.

Il existe d'autres modèles et d'autres fabricants comme Denon, Harmon Kardon... Fouinez à droite à gauche.


Sujet: [5-13] Qu'est-ce qu'un firmware ? Comment et pourquoi le mettre à jour?
(2002/10/15)

En termes informatiques, le matériel est la "chose" sur laquelle vous pouvez vous défoulez avec une batte de base-ball, le logiciel la "chose" sur laquelle vous ne pouvez vous défoulez que verbalement. Le firmware est un logiciel qui "vit" dans votre matériel (donc embarqué dans le graveur). Plus concrètement, le firmware de votre graveur est ce qui contrôle les opérations, et prend tout en main depuis le décodage des secteurs d'un CD-ROM jusqu'à l'écriture de la table des matières.

Il arrive quelques fois (?) qu'il y ait des bugs ou des fonctions manquantes qui peuvent être corrigés par une mise à jour (upgrade). Les mises à jour de firmware sont utilisées pour ajouter des fonctions comme le disc-at-once ou corriger des bugs comme l'inversion des canaux audio gauche et droit. Parfois une mise à jour peut par inadvertance ajouter des bugs, entraînant un dysfonctionnement du graveur.

Le firmware peut être stocké dans une mémoire non modifiable, comme un composant ROM, ou dans une mémoire réinscriptible comme de la ROM "flash". Pour les graveurs les plus anciens, la mise à jour se fait par un remplacement physique du composant. Les appareils avec un firmware "flashable", d'un autre côté, peuvent être mis à jour après téléchargement d'une nouvelle version sur Internet.

Il est indispensable d'être très prudent lorsque vous procédez à la mise à jour vous-même. S'il s'agit d'un remplacement physique du composant, attention à ne pas tordre les broches. Les mises à jour de "flash" ne peuvent pas occasionner des dégâts physiques, mais une erreur de manipulation peut rendre le périphérique inutilisable. Suivez toujours attentivement les instructions, et ne procédez JAMAIS à une mise à jour avec quelque chose qui ne viendrait pas du fabricant ou d'une source digne de confiance.


Supposons que l'idée vous prenne de mettre à jour votre graveur. La première chose à garder à l'esprit : "s'il fonctionne bien, inutile de le réparer !".

La seconde étape est de s'assurer qu'il est possible de mettre à jour le firmware. Le manuel l'indique en principe. La plupart des graveurs le sont, mais il existe quelques exceptions listées dans les sous-sections sous (5-1).

La troisième étape consiste à déterminer la version courante. Certaines cartes SCSI sur PC ou systèmes UNIX affichent la liste des périphériques SCSI lors de la phase de boot. L'indication de la version firmware est généralement affichée.

Sur un PC sous Win95, allez dans le Panneau de Configuration, puis dans l'icône "Système", et recherchez les lecteurs CD-ROM. Sélectionner le périphérique, cliquer sur "Propriétés" puis sur l'onglet "Configuration". La version firmware est en principe indiquée.

Les utilisateurs Mac peuvent dans Toast taper "Command-R" pour afficher l'information. Si votre logiciel n'a pas cette fonctionnalité, vous devrez utiliser un outil SCSI pour vérifier l'identification.

La quatrième étape consiste à dénicher la mise à jour. On les trouve généralement sur les sites web des fabricants. Si ce n'est pas le cas, essayez de trouver un intermédiaire sur le web. (http://www.ahead.de/en/firmware.htm en est un).

La cinquième étape consiste à effectuer la mise à jour. Selon le graveur, c'est plus ou moins trivial. Lisez attentivement les instructions avant l'opération -- en cas d'échec, le graveur peut devenir inutilisable.

La section (5-24) expose les dangers liés à l'utilisation d'un firmware destiné à un autre modèle de graveur.


Sujet: [5-14] Que valent les graveurs sur port parallèle, USB ou 1394?
(2002/05/04)

De l'avis général, ils fonctionnent correctement. La plupart du temps, il s'agit de périphériques IDE avec un convertisseur (par ex. un boitîer externe avec un convertisseur parallèle-IDE).

Les graveurs sur port parallèle nécessitent un port compatible ECP/EPP, dont sont équipées la majorité des machines. Certains BIOS permettent de switcher entre les modes ECP/EPP et "normal". Si vous rencontrez des problèmes, vérifiez cette configuration.

Certaines personnes ayant achetées des convertisseurs parallèles-IDE se sont aperçus que la gravure en 4x ne fonctionnait pas très bien. Cela peut expliquer pourquoi les appareils fonctionnant sur port parallèle ne supportent pas une vitesse de gravure supérieure à 2x.

Les graveurs sur port USB fonctionnent bien en 4x lorsqu'ils sont connectés directement à l'ordinateur. Il se peut que vous soyez amené à réduire la vitesse à 2x si vous utilisez un hub. Certaines personnes ont signalé que leur système Windows se "plantaient" jusqu'à ce qu'il désactivent la notification d'auto-insertion. (cf section (4-1-1)). Il est préférable d'utiliser Win98 ou plus -- Win95b peut ne pas fonctionner correctement. Prenez garde au fait que les lecteurs USB SmartMedia demandent l'installation de drivers qui interfèrent avec la couche ASPI; si vous rencontrez des problèmes, désinstallez les drivers de ces périphériques et lancez ASPICHK.

L'USB 2.0 est nécessaire pour des vitesses de gravure supérieures à 6x4x4. Le support de l'USB 2.0 était jusque là un peu timide, mais depuis mi-2002, il s'améliore avec l'arrivée de nouvelles cartes mères et une meilleure prise en charge au niveau logiciel.

Le propriétaire d'un PC avec ports USB 2.0 a découvert que son graveur ne fonctionnait correctement que sous WinXP ou Win2K. Les versions antérieures de Windows ne fonctionnaient pas.

Si vous rencontrez des problèmes lorsque vous déconnectez un périphérique d'un hub USB, consultez http://support.microsoft.com/support/kb/articles/Q253/6/97.ASP.

Les périphériques IEEE 1394 (FireWire/i.Link) ne doivent être utilisés qu'avec des versions récentes de Windows (par ex. Win98SE ou Win2K, mais pas Win95, Win98, ou WinNT). Le support de l'IEEE 1394 est encore annoncé comme "expérimental" début 2002.

Quelques notes personnelles d'Andy sur le Firewire:

J'ai acheté une carte Western Digital PCI 1394, un kit ADS Technologies Pyro 1394, et un graveur HP DVD100i CD/DVD+RW avec interface IDE. Pour tester, j'ai placé le graveur HP dans le boitier ADS, que j'ai raccordé à mon PC.

Sous Windows 98SE, il m'était possible d'utiliser le graveur comme lecteur de CD-ROM et comme lecteur de DVD vidéos. Le logiciel HP a été un peu "troublé" lors de son installation, indiquant qu'il ne trouvait pas le périphérique, mais était capable de le localiser lors d'une demande de gravure. Cependant, ni HP RecordNow ni Nero n'ont été capables de graver un CD audio avec succès. Le graveur se bloquait au bout de quelques minutes.

Lorsque le graveur était raccordé directement au bus IDE, aucun problème. Des test plus poussés ont montré que le porblème semblait venir d'un problème d'incompatibilité avec la carte mère -- ma carte Soyo K7V Dragon+ à base de chipset VIA semblant incompatible avec les périphériques 1394. Je n'ai jamais fait le test, mais je pense que le graveur devrait fonctionner correctement dans un boitier ADS avec un système compatible.

Pour les plus curieux, http://www.fadden.com/techmisc/my-pcs.htm#1394 donne plus de détails.


Sujet: [5-15] Comment configurer son système pour un graveur ATAPI?
(2002/12/23)

(Cette section suppose que vous utilisez un PC.)

Pour un système sans "bus mastering", il est préférable de connecter les disques durs et périphériques CD sur des ports différents, afin que le lecteur de CD-ROM n'affecte pas les performances du disque dur. Voici un exemple de configuration typique :

primaire:
maître: premier disque dur
esclave: second disque dur
secondaire:
maître: lecteur CD-ROM
esclave: graveur CD-R/CD-RW
Le fait que le lecteur ou le graveur soit le maître n'a pas grande importance. Avoir les deux sur le même port n'affecte pas nécessairement la copie CD à CD. (bien qu'il soit préférable d'écrire depuis le disque dur).

Utilisez des câbles les plus courts possibles. Parfois les câbles les plus longs (60cm) fonctionnent parfaitement avec un seul périphérique mais commencent à poser des problèmes lorsque deux périphériques y sont reliés.

Si vous arrivez à graver sans problèmes avec le bus-mastering et le DMA activés pour vos périphériques IDE , votre système peut également tirer partie de la configuration suivante:

primaire:
maître: premier disque dur
esclave: graveur CD-R/CD-RW
secondaire:
maître: second disque dur
esclave: lecteur de CD-ROM
Ceci peut améliorer les performances globales en permettant à chaque disque dur de fonctionner sur un canal différent. Avec le bus-mastering et le DMA activés, le système doit attendre des acquittements à ses requêtes, d'où une légère dégradation des performances lorsque les périphériques CD-ROM ou CD-R sont utilisés.

NOTE: Les premières versions du driver de gestion du bus IDE pour Intel PIIX peut interférer avec l'utilisation d'un graveur. Le symptôme typique est un blocage du système lors de la gravure ou lors du test avant gravure. La dernière version du driver Intel (qui inclut un utilitaire de désinstallation) peut être téléchargé chez http://developer.intel.com/design/chipsets/drivers/busmastr/. Le site Adaptec http://www.adaptec.com/support/configuration/cdrecide.html traite également de ce problème.

NOTE: Les premières versions du driver de gestion du bus IDE VIA présentent les mêmes problèmes. Voir http://www.via.com.tw/support/faq.htm.

Les utilisateurs Win95/Win98 peuvent résoudre ce problème de driver IDE en installant Win98 Seconde Edition (Win98SE) après avoir désinstallé tout driver de bus-mastering fourni par les fabricants.

La couche ASPI (Advanced SCSI Programmer's Interface) est utilisée lors de la gravure, y compris pour les graveurs IDE. Consultez la section (4-44) pour des infos sur le sujet. Les modules WinASPI fournis avec Win95A/B peuvent poser des problèmes avec les graveurs IDE.

Il arrive parfois que Win2K et WinXP "forcent" un retour en mode PIO lorsque trop d'erreurs DMA sont détectées. Voir http://www.microsoft.com/hwdev/tech/storage/IDE-DMA.asp et http://www.gmayor.dsl.pipex.com/cd_writer_udma_mode.htm pour plus de détails.


Sujet: [5-15-1] Doit-on activer le DMA avec un graveur ATAPI sous Windows?
(2008/04/29)

Oui. Si votre périphérique est configuré en mode PIO, vous risquez d'obtenir de mauvais résultats en audio lors de l'enregistrement ou l'extraction. (PIO signifie "Programmed Input/Output". L'ordinateur passe le plus clair de son temps en phase d'attente de petites opérations d'entrée/sortie pour finir son travail, au lieu de mettre à disposition du périphérique de grosses quantités de données dans un tampon sans se soucier de ce qu'il en advient. Le DMA, "Direct Memory Access", est plus efficace que le PIO.)

Parfois Win2K et WinXP rebasculent en mode PIO lorsque qu'un trop grand nombre d'erreurs DMA est détecté. Voir http://www.microsoft.com/hwdev/tech/storage/IDE-DMA.asp et http://www.gmayor.com/cd_writer_udma_mode.htm pour plus de détails.

Sous Win98, vous pouvez modifier la configuration DMA de la façon suivante : ouvrez le Panneau de Configuration, icône Système, sélectionnez l'onglet "Gestionnaire de périphériques", ouvrez la branche "CDROM", sélectionnez le périphérique, cliquez sur "Propriétés", puis "Paramètres" et cochez ou décochez la case "Transfert de données synchrone".

Win2K, WinXP, et les versions plus récentes de Windows se configurent dans des endroits similaires. Sous Win2000, vous pouvez régler le DMA canal par canal. Sous WinXP, sélectionnez le contrôleur de disque plutôt que le disque lui-même.

En cas de soucis, comme pour toute technique "essayez et voyez", ne changez pas plus d'un paramètre à la fois. Par exemple, de modifiez pas la configuration de vos disques en même temps que vous modifiez la configuration DMA. Si un problème survenait, vous ne sauriez pas en identifier la cause.


Sujet: [5-16] Quel est l'intérêt du CD-RW?
(2004/06/20)

Cette question était d'actualité il y a quelques années, lorsque tous les graveurs ne géraient pas les CD-RW. Tous les graveurs actuels supportent CD-Rs et CD-RWs. Cependant, cette question n'étant pas totalement dénuée d'intêret, le sujet est conservé.

Cela dépend de ce que vous voulez faire. Etant donné que le prix des disques CD-Rs est relativement bas, utiliser des CD-RW comme support de test n'a pas un interêt primordial, à moins de faire beaucoup de tests. De plus, les disques CD-RW ne peuvent être lus sur beaucoup d'anciens lecteurs de CD et auto-radios laser.

Le manuel de Easy CD Creator Deluxe V3 indique que les disques CD-RW sont "moins coûteux" pour du stockage de données "near-line" que les CD-R". La définition du stockage "near-line" en fait quelque chose d'intermédiaire entre un stockage en temps réel et un stockage en différé.

D'un autre côté, si vous espérez utiliser le "packet writing" pour utiliser un CD comme une grosse disquette, cela peut-être utile. Vous devrez néanmoins considérer d'autres types de supports pour un usage équivalent, comme les lecteurs Jaz, qui sont plus rapides et offrent une plus grande capacité, mais pour lesquels il est un peu plus difficile de trouver des lecteurs compatibles (mais seulement un peu plus: les disques CD-RW ne peuvent être lus par tous les lecteurs, et les disques gravés en "packet-writing" peuvent ne pas être lus sous certains systèmes d'exploitation).

Les développeurs de logiciels qui ont besoin de tester des CD fréquemment jugeront les CD-RW comme indispensables.


Sujet: [5-17] Qu'est-ce qu'un graveur compatible MMC?
(2000/11/28)

Historiquement, chaque fabricant de graveur utilisait son propre jeu de commandes, et allait jusqu'à modifier ce jeu pour un modèle particulier. Ceci était très contraignant pour les éditeurs de logiciels, qui devaient développer de nouveaux pilotes pour chaque nouveau modèle.

Les graveurs compatibles MMC (Multi Media Command) utilisent un jeu de commandes standard. Les logiciels devraient ainsi devenir génériques, et les utilisateurs pourront ainsi faire leur choix sur d'autres critères que la disponibilité de tel ou tel pilote.

La réalité n'est pas toujours aussi rose, malheureusement, en raison de bogues des firmwares ou d'écarts délibérés par rapport aux normes. Ne supposez pas d'emblée que telle fonction d'un logiciel va fonctionner avec votre graveur parce que cela fonctionne avec d'autres modèles compatibles MMC.

Les fiches techniques des graveurs stipulent généralement si le périphérique est ou non compatible MMC.

Le standard MMC-2 est documenté dans la norme ANSI/NCITS 333-2000. Vous pouvez acheter une copie de la norme chez http://www.ncits.org/ (spécifiquement, http://www.techstreet.com/cgi-bin/detail?product_id=223931).


Sujet: [5-18] Que faut-il utiliser pour graver depuis un système UNIX?
(2001/05/06)

Le choix du matériel est souvent dicté par la disponibilité des logiciels. Les logiciels courants sont "cdrecord" (section (6-1-20)), GEAR pour UNIX (section (6-1-3)), ainsi que CDR Publisher (section (6-1-9)). Ils supportent une large gamme de graveurs, principalement SCSI.

Consulter les sites des éditeurs logiciels pour des recommandations.

Il est possible d'utiliser des graveurs IDE sous Linux, à condition d'installer un module "ide-scsi" qui permet de faire fonctionner le graveur "plus ou moins" comme un graveur SCSI. Voir les "CD-Writing-HOWTO" pour plus de détails (essayez http://www.linuxdoc.org/HOWTO/CD-Writing-HOWTO.html).

La "Sun CD FAQ" sur http://saturn.tlug.org/suncdfaq/index.html donne quelques tuyaux très utiles sur l'utilisation des graveurs et la création de CD-ROMs "bootables" sous Solaris.


Sujet: [5-19] Que faut-il utiliser pour graver depuis un portable?
(2001/03/03)

Il faut tout d'abord trouver un moyen pour connecter le graveur au portable. Une fois ceci réalisé, il n'y a pas grande différence avec la gravure depuis un "desktop".

Typiquement, il est possible de connecter le graveur via le port USB (s'il y en a un disponible, SCSI (si vous avez un tel port ou si vous achetez une carte PCMCIA SCSI comme l'Adaptec 1460), une interface FireWire (si supporté ou par une carte PCMCIA 1394), ou un port parallèle. Le SCSI est le plus rapide, mais les adaptateurs PCMCIA SCSI sont un peu chers. Le FireWire est probablement le meilleur choix. L'USB est un bon choix, et est de plus en plus répandu sur les portables, bien que la vitesse de gravure soit limitée à 6x avec l'USB v1.x. Le port parallèle fonctionne correctement, même s'il limite généralement la vitesse de gravure à 2x.

On trouve désormais un certain nombre de graveurs portables sur le marché. Ce sont des petits périphériques, alimentés par batteries, et connectables via une interface PCMCIA. On peut trouver par exemple les Ricoh MP-8040SE et Smart & Friendly Pocket RW.

Il est possible sur certains portables de remplacer le lecteur de CD-ROM d'origine par un graveur

Voir la section section (5-1) pour trouver des graveurs adaptés.


Sujet: [5-20] J'ai beaucoup de copies à faire
(1999/12/09)

Si les solutions logicielles décrites en section (3-17) vous semblent insuffisantes, vous pouvez songer à acquérir du matériel dédié à cet usage. Vous pouvez trouver une liste de tels équipements sur le site http://www.octave.com/library/cdduplicating.html.


Sujet: [5-21] Comment connecter deux périphériques sur la carte son d'un PC?
(2001/03/03)

L'achat d'un graveur conduit souvent à une situation cocasse : une machine avec deux lecteurs de CD-ROM à l'intérieur. Cela entraîne quelques désagréments, comme l'usage de logiciels un peu limités qui ne savent quel périphérique utiliser.

Les lecteurs de CD-ROM sont typiquement connectés à la carte son par un petit câble (des fils torsadés avec des petits connecteurs au bout). Cela permet d'écouter des CD audio sur des haut-parleurs connectés à la carte son. Certaines personnes, se retrouvant avec deux lecteurs de CD-ROM et désirant les utiliser simultanément, aimeraient relier les deux à leur carte son.

C'est là que les difficultés commencent. Les cartes sons n'offrent en principe qu'une seule entrée. Une solution qui vient souvent à l'esprit est de "bricoler" ou d'acheter un câble en "Y", mais cela ne vas pas toujours fonctionner. Le problème est que les câbles en "Y" ne fonctionnent qu'avec un signal unique et plus d'un récepteur, tout comme un appareil stéréo qui envoie son signal sur deux paires de hauts-parleurs.

Connecter deux sorties ensemble n'est , en général, pas très judicieux. Souvenez-vous que l'electricité n'est pas comme l'eau : elle ne sort pas du robinet pour s'écouler. La tension est la même en tout point d'un fil (en omettant les petites distorsions). Par conséquent, si vous avez un périphérique qui tente de régler la tension à un certain niveau, et un autre périphérique à un autre niveau, il va y avoir un conflit contraire au résultat attendu.

Dans certains cas, si un appareil est inactif, sa sortie va être "flottante". L'autre périphérique pourra alors régler la tension au niveau qu'il désire. A partir du moment où vous n'utilisez qu'un appareil à la fois, pas de problèmes. Un certain nombre de périphériques, cependant, forcent le niveau de sortie à la masse lorsqu'ils sont inactifs. Ce qui implique un volume sonore quasi inaudible.

Les périphériques qui combinent pluisieurs entrées audio sont appelés "mixeurs". L'installation d'un tel appareil dans votre PC est sans doute la meilleure solution.

Une autre option, si vous êtes un habitué du fer à souder, est de bricoler un petit système avec un interrupteur qui permet d'aiguiller le signal désiré vers la carte son. A partir du moment où vous ne prévoyez pas de lire deux CDs audio simultanément, cela devrait bien se passer.

Certaines cartes sons proposent plusieurs connecteurs, ce qui laisse à penser qu'elles peuvent supporter plusieurs entrées. Le plus souvent, ces connecteurs ne sont pas isolés électriquement, ce qui peut provoquer un conflit comme évoqué plus haut. Si la carte son ne propose pas spécifiquement des entrées indépendantes, ne supposez pas qu'elle peut le faire.

Certaines cartes Sound Blaster , comme la SB Live!, ont deux entrées indépendantes ("CD in" et "AUX"). N'utilisez pas l'entrée TAD (Telephone Answering Device) , elle est monophonique. Il est nécessaire d'activer l'entrée "auxiliaire" dans le panneau de contrôle du volume.

Il est possible de se procurer à des prix raisonnables un cable en Y avec un mixeur passif chez "Cables N Mor" sur le site http://cablesnmor.com/cdrom.html. Si vous préférez vous bricoler vous-mêmes ce genre de cable, des infos sont disponibles sur http://www.math.wisc.edu/~wilson/miscellany/mixer.htm.


Sujet: [5-22] A quoi correspond une vitesse de 1x? Que signifient les termes CAV, CLV, PCAV, et ZCLV?
(2004/03/03)

Un lecteur tournant en 1x lit 75 secteurs par seconde. Pour un CD-ROM, pour lequel un secteur représente 2048 octets, cela donne un taux de transfert de 150 kO/s. Pour un CD audio, pour lequel un secteur représente 2352 octets, cela donne un taux de transfert de 172.27KO/sec. (Note pour les pinailleurs: le taux de transfert réel est considérablement plus élevé, en raison des EFM, CIRC, L2 ECC, et autres acronymes magiques. Le taux de transfert canal est de 4.3218MHz. Voir le livre de Ken Pohlmann "Principles of Digital Audio", 4ème édition, page 249.)

En termes de vitesse de rotation, la réponse varie en fonction de la zone du CD en cours de lecture. En 1x, le débit des bits arrivant sous la tête de lecture (la "vitesse linéaire") doit être à peu près constante. On peut obtenir plus de bits à la périphérie du disque qu'à l'intérieur, la circonférence étant plus grande. Cela implique que le disque doive tourner plus lentement (vitesse angulaire réduite) à l'extérieur qu'à l'intérieur.

Pour jouer un CD audio, vous devez toujours lire en 1x. Cela implique une vitesse linéaire constante de 172.27 kO/s. La vitesse angulaire change au fur et à mesure que l'on va vers l'extérieur du disque.

Pour lire les fichiers d'un CD-ROM, on essaye de lire le plus vite possible. Il est par conséquent préférable de maintenir une vitesse angulaire constante, vitesse au maximum des possibilités du périphérique, avec une vitesse linéaire qui augmente au fur et à mesure que l'on va vers l'extérieur du disque. C'est pourquoi un lecteur comme un Plextor 12/20 lit en 12x au début du disque et en 20x vers la fin.

Dans la pratique, la vitesse angulaire doit être maximale en fonction de contraintes physiques, et la vitesse linéaire en raison de contraintes matérielles et logicielles. Il en résulte des lecteurs avec une vitesse angulaire constante au début du disque, tout en limitant la vitesse linéaire maximale. La tête de lecture se déplacant vers l'extérieur du disque, le lecteur bascule en mode "vitesse linéaire constante".

Les périphériques qui tournent toujours au même débit sont appelés CAV (Constant Angular Velocity soit Vitesse Angulaire Constante). Les périphériques qui maintiennent une vitesse linéaire constante sont appelés CLV (Constant Linear Velocity soit Vitesse Linéaire Constante). Les périphériques qui commutent d'un mode CAV vers un mode CLV lorsque la vitesse max. est atteinte sont appelés PCAV (Partial Constant Angular Velocity soit Vitesse Angulaire Partiellement Constante). La plupart des lecteurs "haute vitesse" récents sont PCAV. Les périphériques CLV, mais qui utilisent différentes vitesses suivant les différentes zones du disque, sont appelés ZCLV (Z comme Zone). La plupart des graveurs utilisent le CLV lors de l'écriture, mais certains (20x ou plus) utilisent soit le PCAV soit le ZCLV.

Consulter http://www.plextor.be/english/technical/zoneclv.html pur voir des graphiques illustrant le mode ZCLV. http://www.cdspeed2000.com/go.php3?link=faq_general.html présente des tableaux donnant la vitesse de sortie pour différents modèles.

Vous pouvez calculer le temps que va prendre la gravure avec un périphérique CLV en divisant la quantité de données à graver par la vitesse de gravure. Un disque de 74 mn va demander environ 19 minutes de gravure en 4x et un peu moins de 10 mn en 8x. Avec un graveur PCAV, ce mode de calcul n'est pas valable, la vitesse évoluant plus l'on s'approche de l'extérieur.

En terme de vitesse réelle de rotation, un disque lisant en 1x tourne environ à 500 tr/mn au centre du disque, pour ralentir autour de 200 tr/mn à la périphérie. La vitesse linéaire est constante, dans une fourchette de 1.2 m/s à 1.4 m/s selon les disques. Les disques de plus grande capacité (par ex. des disques de 74 mn contre des disques de 60 mn) utilisent une plus faible vitesse.

Il a été observé que, pour une vitesse de rotation de l'ordre de 50x à l'intérieur du disque, le polycarbonate commence à se déformer et que le disque devient illisible. Des expériences (menées en l'occurence lors de l'émission de TV "Mythbusters" en 2003) ont montré que les disques se voilent à des vitesses comprises entre 25000 et 30000 tr/mn. Cependant, les périphériques 52x récents ne lisent les données à de telles vitesses qu'à la périphérie du disque, contre une vitesse d'environ 21x à l'intérieur. Ce qui correspond à une vitesse de rotation comprise entre 10000 et 12000 tr/mn, ce qui est suffisamment sûr. Lire en 52x à l'intérieur du disque nécéssiterait une vitesse de l'ordre de 27500 tr/mn, soit 137x à l'extérieur.

Les disques avec des petits défauts se brisent à de telles vitesses, ce qui impose quelques précautions lorsque l'on utilise des lecteurs 40x ou plus. Voir la section (7-25) pour plus d'infos.

Un disque mal équilibré peut causer des vibrations bruyantes à haute vitesse. Certains périphériques réduisent automatiquement la vitesse de rotation si les vibrations sont trop importantes.

D'autre part, "1x" pour un lecteur de DVD-ROM correspond à 1353Ko/sec, ce qui représente environ 9 fois la vitesse "1x" d'un lecteur de CD-ROM. Un lecteur de DVD-ROM 16x peut lire à une vitesse équivalente à un lecteur de CD 144x ! Un lecteur DVD ne tourne en fait pas aussi vite que 9x, la "densité de bits" d'un DVD étant plus grande. Le lecteur peut lire environ trois fois plus de données par tour sur un DVD que sur un CD. (le nombre de 1353Ko/sec vient d'une limite de 11,08 Mbps, où M = 1000*1000.) Pour plus de détails, voir http://www.dvddemystified.com/dvdfaq.html#4.2.


Sujet: [5-23] Est-ce que le fait de lire des CD-Rs peut endommager ma platine CD?
(2002/06/24)

De façon générale, non, même s'il existe quelques mises en garde.

Une des théories dit que la réflectivité plus faible d'un support CD-R sollicite plus le laser. Cela n'a de sens que pour les lecteurs avec circuit AGC (Contrôle Automatique de Gain), avec lequel la puissance laser est ajustée automatiquement. Cette fonctionnalité équipe généralement les lecteurs récents, étant donnée son utilité pour la lecture des disques CD-RW.

Il semble improbable qu'un lecteur avec AGC puisse s'auto-détruire en fonctionnement avec une puissance donnée, à moins que ce lecteur soit de mauvaise qualité. De toute façon, la réflectivité d'un CD-R n'est pas si éloignée de celle d'un CD, et si ce n'était pas le cas, on retrouverait les mêmes problèmes de compatibilité avec les CD-RWs.

Le laser n'est en principe pas plus sollicité lors de la lecture de CD-R. Il est possible que certains appareils puissent "s'éreinter" avec des disques CD-RW, mais tout modèle prévu pour être compatible CD-RW est en mesure de gérer ces supports sans dommage.

Un autre problème est relatif à des différences de caractéristiques physiques. Un fabricant automobile affirme que les CD-Rs sont plus minces, ce qui gène leurs chargeurs 6 disques qui peuvent "attraper" deux disques au lieu d'un. A l'opposé, il arrive que certains lecteurs mono-CD à chargement frontal éjectent des CD-Rs munis d'une étiquette adhésive, le disque devenant trop épais.

Il est possible que les lecteurs pour lesquels sont donnés des mises en garde ne supportent pas les CD-Rs pour une raison ou une autre. Plutôt que d'admettre une qualité laissant à désirer, les fabricants essayent de rejeter la faute sur les CDs vierges.


Subject: [5-24] Est-il possible d'"overcloker" un graveur?
(2002/07/20)

Pas dans le sens où vous allez transformer un graveur lent en un graveur rapide, mais dans le sens où vous allez le "débrider".

Pour un fabricant, tout nouveau modèle entraîne des coûts additionnels pour constituer des stocks de pièce de rechange, et également pour transformer des lignes de fabrication. Dans ce monde de production de masse, de produits à marge faible, l'élimination de ces coûts représente un gain énorme. Le changement de composants électroniques présente également des risques de panne, d'où des coûts de tests importants. (Tout ceci peut s'appliquer à n'importe quel produit électronique grand public).

Certains fabricants conçoivent des modèles haute vitesse qu'ils déclinent en des modèles plus lents par limitation du firmware. Ceci pour des raisons techniques -- les composants utilisés n'étant pas suffisamment fiables ou par manque de mise au point -- mais aussi pour des raisons marketing. Des modèles haute vitesse peuvent ainsi être vendus à des prix plus élevés. Si vous construisez un graveur 20x, vous pouvez le vendre plus chez que le même modèle limité à 12x. En vendant le même graveur en 12x ou en 20x, vous réduisez les coûts de fabrication même si le modèle 20x revient légèrement plus cher.

(Les fabricants de CPU produisent leurs modèles pour une vitesse unique et les soumettent à des tests aux limites de leur bon fonctionnement. Les versions "turbo" de vos cartes graphiques favorites sont basés sur la même architecture matérielle que les versions de base, mais peuvent fonctionner à des vitesses plus élevées. Vous payez un modèle haut de gamme pour ses performances, mais cela suit les lois de l'offre et de la demande: les circuits qui fonctionnent aux plus hautes vitesses ont les moins bons rendements, en regard du côut.)

Les amateurs d'overcloking aiment pousser les composants aux limites de leurs performances en partant du principe que les fabricants gardent une marge de sécurité, de sorte qu'il est possible de "pousser" le composant au delà de ses spécifications avant qu'il devienne instable. Ou tout du moins pas "trop" instable.

Dans le cas des graveurs de CD, les différences de performances peuvent être dues soit à des limitations matérielles soit à des choix marketing. Un simple changement de firmware peut permettre de transformer un modèle en un autre. Il n'est pas possible, cependant, d'affirmer qu'il n'y aucun effet de bord avec ce genre de manipulations, notamment au niveau gigue audio.

Il est important de signaler qu'une mise à jour firmware peut s'avérer TRES DANGEREUSE et peut entraîner ni plus ni moins qu'une mort irrémédiable de votre graveur. Vous ne devez pas essayer d'"overclocker" votre graveur sans bien mesurer ces risques.

Souvenez-vous, cela ne fonctionnera que pour des modèles délibérement "sous-dimensionnés", pour les autres l'"overclocking" n'est pas une option. Pour plus de détails sur ce type de modifications pour un certain nombre de graveurs, voir:

D'autres infos peuvent être consultées sur:

Sujet: [5-25] J'ai besoin d'aide pour installer mon graveur
(2002/10/04)

Dans le doute, lisez le manuel, Si un numéro de téléphone est donné pour le support technique, appelez-le. Lire la section (5-15) pour plus d'onformations sur la configuration IDE d'un PC.

Yamaha donne des instructions interactives pour PC sur leur site à l'adresse http://www.yamaha-it.de/england/firststeps-english/index.htm. (La navigation est pas très intuitive, mais on y arrive quand même).

Le livre "_CD and DVD Recording for Dummies_" ("Gravure des CD et des DVD Pour les Nuls" dans son édition française) par Mark L. Chambers contient une section sur le choix d'un graveur, son installation et les problèmes courants. Si vous êtes débutant dans le domaine, les tutoriaux logiciels pourront également vous aider.


Sujet: [5-26] Quelle est la consommation d'un graveur?
(2003/04/12)

A peu près la même que celle d'un lecteur de CD, même lors d'une gravure. Des études ont montré que le facteur le plus consommateur est la rotation du disque. Ci-dessous des notes personnelles d'Andy Mc Fadden.

J'ai connecté un Plexwriter 8/20 externe à un multimètre "Watts Up?". Cet appareil est prévu pour mesurer des charges modérées (de 20 à 1700 W), n'excelle pas pour la mesure de petites fluctuations, mais est néanmoins suffisamment précis pour notre propos. J'ai connecté le graveur et un ventilateur 50 W au multimètre, puis soustrait ces 50 W des mesures.

Au repos, le graveur et son alimentation consomme entre 8 et 9 W. J'en ai déduit que cette consommation provenait de l'alimentation elle-même. En tout cas, cela donne une référence de départ.

Lorsque l'on lit un CD audio à travers la prise casque de façade en 1X, il n'y a pas de changement significatif.

En lisant un CD audio avec Windows Media Player, la charge monte à 9-10W. On obtient les mêmes chiffres lors d'une extraction audio en 8x avec correction de gigue ou en 20x sans correction de gigue (vitesse réelle de 13x selon Nero). Une gravure en 8x donne les mêmes résultats.

La seule fois où j'ai noté une consommation supérieure à 10 W a été lors de transitions. L'insertion d'un CD audio donne un pic de 16 W, et l'on retrouve les mêmes valeurs en début et fin de gravure. Le démarrage de la rotation du disque entraîne une brève surconsommation de 6-7W.

Un graveur avec des vitesses plus élevées devrait donner une consommation supérieure lors du démarrage de la rotation, mais probablement des résultats similaires en régime établi. Une fois le disque démarré, on ne note pas de surconsommation. En installant linux sur différentes machines équipées d'un lecteur Asus 52x, j'ai mesuré une charge totale d'environ 50W au repos jusqu'à 90W lors de la vérification du disque. Il est difficile de savoir combien était consommé précisément par le lecteur et combien par le CPU -- la charge pouvant passer par moment de 50 à 70W lors de l'ouverture d'une fenêtre X11 -- mais il semblerait toutefois que ce soit ce dernier qui consomme le plus.

La première hypothèse -- à savoir que les graveurs consomment plus lors d'une gravure -- semble donc infondée. Des cas ont été signalés par des personnes ne rencontrant pas de problème lors de phase de test, mais lors de la gravure finale, ont été résolus par une augmentation de la puissance de leur alimentation. Ceci dit, ces problèmes semblent plus être liés à une instabilité de l'alimentation qu'à un sous-dimensionnement de sa puissance. Les alimentations utilisées en remplacement étaient probablement plus fiables, ou bien les anciennes étaient un peu "fatiguées".


Sujet: [5-27] Est-ce que le laser de mon graveur peut se détériorer?
(2002/12/02)

Oui, éventuellement. En fonction d'un certain nombre de facteurs, il est possible que votre graveur finisse par souffrir de problèmes mécaniques, ou au contraire devienne obsolète avant.

Il existe différentes techniques de fabrication d'une diode laser. Différentes techniques qui se traduisent par des longueurs d'ondes différentes, des puissances différentes, et des durées de vie différentes. La durée de vie d'un laser est habituellement mesurée par un MTBF (Temps moyen entre pannes) pour une puissance donnée et à température ambiante (par ex. 10000 heures pour 5 mW à 50 °C).

Plus la puissance est élévée, plus la dissipation thermique est importante -- le rendement de la conversion optique d'une diode laser est de l'ordre de 30% -- et dans le monde des semi-conducteurs, plus de chaleur implique une durée de vie plus courte. Graver pendant une heure à haute vitesse "fatigue" plus le laser qu'une heure de lecture.

Le fin mot de l'histoire est que, il n'existe en fin de compte aucune astuce permettant d'économiser votre laser. Il durera plus longtemps s'il n'est utilisé que pour lire des CDs, il n'y a donc aucun intêret à le réserver uniquement à des taches de gravure. Il durera sans doute plus longtemps en gravant à faible vitesse, mais alors pourquoi avoir acheté un graveur haute vitesse ?

Sony Semiconductor propose un "Laser Diode Guide" sur http://www.sony.net/Products/SC-HP/tec/catalog/laser.html.

Une diode laser peut subir une panne franche (elle refuse tout d'un coup de fonctionner) ou d'une dégradation graduelle (une puissance optique réduite pour un certain niveau d'entrée). La séquence de calibrage de puissance ( (4-13), (5-11)) ajuste automatiquement la puissance nécessaire au laser pour un disque donné et une vitesse de gravure donnée, les réductions de puissance de sortie étant ainsi compensées automatiquement. Cependant, si l'efficacité du laser est réduite, plus de puissance électrique doit être fournie, plus de chaleur est dissipée, et le risque de panne augmente.

Pour un article sur la fiabilité des diodes laser, voir http://www.bostonlaserinc.com/art1.php.


Haut de la page